vendredi , 22 février 2019
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs (page 177)

Archives de catégorie : Chroniques CDs

Souscrire au flux

Demago

Il n'est pas rare que l'on s'enflamme pour un disque ou pour un concert à couper le souffle lorsque nos émotions sont touchées et que la vibe rock n'roll résonne en notre for intérieur. A l'écoute du premier album de Demago, un coup de pied nous arrive droit dans les fesses. Attention nouveau talent! Voilà déjà quelques années que Demago roule sa bosse, mais c'est seulement au printemps 2008 qu'est sorti l'album Hôpital. Il aura fallu du temps, des hésitations au niveau des maisons de disques, mais au final cela valait la peine d'attendre. Le résultat est plus que bon. Demago mélange astucieusement les styles entre grosses guitares, piano et violoncelle, en utilsant tantôt une voix rap et une voix rock. Lire la suite »

Underoath

Cela fait maintenant quelques années que le combo américain Underoath règne de mains de maître sur la scène Christiancore. Christiancore? Qu'est-ce que c'est? C'est tout simplement de la musique violente et brutale faisant l'apologie de Dieu, "notre Seigneur". Et contre toute attente, ce genre connait un vif succès chez les Américains puisque nos amis chrétiens ont tout simplement vendu plus de disques que ce très cher Lil'Wayne. Phénomène de mode ou nouveau mouvement à part entière? L'avenir nous le dira. Désormais, parlons musique. On peut facilement sentir que le combo a évolué et mûri depuis ses débuts. On sent qu'avec le temps, le groupe a enfin trouvé... Lire la suite »

Ryan Adams

Accompagner Oasis en tournée a apparemment marqué Ryan Adams, qui enfin, après de nombreuses années, abandonne discrètement la route country qu'il donnait l'impression de ne jamais vouloir quitter. On ne boude pas son plaisir à l'écoute de ce Cardinology... Lire la suite »

The Cure

Robert Smith, l’éternel mélancolique de Crawley est de retour. Voilà 4 ans déjà que le dernier album de The Cure sortait et nous laissait un goût mitigé dans les oreilles, effectivement c’était un album inconsistant. Lire la suite »

Bob Dylan

1989-2006. Merde, chargé de la chronique des bootlegs number 8 du Zim, de la chute du Mur à nos jours, alors que l'on ne jure que par Highway 61 Revisited et Blonde on Blonde d’il y a quarante piges. Qui plus est la claque dylanienne date, âge oblige, pratiquement d’hier. Autant dire que cette perspective ne nous charme que bien peu, malgré toutes les promesses que l’appellation Rare and Unreleased peut faire miroiter. Lire la suite »

Deerhunter

L’homme derrière le projet Deerhunter s’appelle Bradford Cox. En solo, il avait déjà sorti en 2008, sous le nom Atlas Sound, un LP intitulé Let the Blind Lead Those Who Can See but Cannot Feel. Après deux premiers albums planants et salués par la critique... Lire la suite »

The Verve

Richard Ashcroft is a stupid fuck. Evitons de le mettre en français afin d'éviter que la rédaction en cheffe ne nous censure. Non mais, avouez : premier album médiocre, deuxième : déjà vachement mieux avec des titres comme... Lire la suite »

Revenir en haut de la page