mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs (page 198)

Archives de catégorie : Chroniques CDs

Souscrire au flux

James Brown

Le parrain de la Soul est mort un 25 décembre et pour finir a été enterré (après des semaines de discussion de ses héritiers). Mais nous n’avons pas fini d’entendre rugir la Sex Machine, comme le prouve l’édition chez Couch records de Dynamite X, une compilation de remix du grand James. Lire la suite »

The Stooges

Légendes du garage rock, The Stooges sont de retour avec douze nouvelles compositions enregistrées en vingt-trois jours dans les locaux de Steve Albini (Jesus Lizard, Zao, Neurosis, Nirvana). Réunis dans le line-up original, à l'exception de Dave Alexander, excusé pour causes funèbres. (…) Lire la suite »

Bright Eyes

Ce dernier album de Bright Eyes, alias Conor Oberst, risque de décevoir ses plus grands fans. Plus simple que les efforts précédents, moins indépendant, avec une influence country très marquée (…) Lire la suite »

Arctic Monkeys

L'effet de surprise est passé. Tout le monde sait de quoi sont capables Alex Turner et sa bande: vendre beaucoup de disques avec une musique simple mais accrocheuses, des paroles auxquelles chaque lambda s'identifiera avec plaisir et des shows sauvages (…) Lire la suite »

Berserk For Tea Time

Et voilà le premier opus d'un groupe au nom difficilement prononçable: Berserk for Tea Time. Ce nom est à attribuer à une bande de Fribourgeois (Gruyériens pour les connaisseurs) complètement déjantés. Produit par Saïko Records (Underschool Element, Tasteless, Soften, Brazen, entre autres) et Get a Life! Records,Ink…And Paper oscille entre power rock et emo-post-hardcore (…) Lire la suite »

Monkey 3

39 Laps évoque plus qu’un rock stoner de perversion intemporelle, c’est un véritable ouragan qui déferle... N’essayez donc pas de régler le transistor, le temps de la musique commerciale nauséabonde tire à sa fin (…) Lire la suite »

Bright

La Suisse peut se targuer d’avoir un réservoir inépuisable d’artistes bourrés de talent et d’inspiration. Bright en est même un exemple frappant. Nos compatriotes, débordant tous d’une énergie sans pareille, ont décidé de mettre le feu aux charts européens en bousculant les idées reçues (…) Lire la suite »

The Holloways

L’Angleterre nous envoie un de leur produit typiquement british. En effet les Holloways œuvrent dans la britpop. Catalogué comme «the next big thing» par le New Musical Express, ce jeune groupe promet. Cependant, le NME est un habitué de cette expression (…) Lire la suite »

Good Charlotte

Sur fond de pseudo-scène bariolée de bandes oranges, cinq petits gars proprets, tout de noir vêtus, jouent les mimes. C’est la pochette du quatrième album, intitulé Good Morning Revival, du groupe des frères Madden. Leurs plus fervents détracteurs pourraient s’étonner de cette sortie… (…) Lire la suite »

Isolation Years

Comme son nom ne l’indique pas, Isolation Years est un groupe suédois, qui nous vient tout droit de Umeå, une petite ville en bord de la mer baltique. Quelles peuvent être les influences musicales du nord de la Suède, me direz-vous ? (…) Lire la suite »

Revenir en haut de la page