samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : France (page 9)

Archives des mots-clés : France

Souscrire au flux

Eurockéennes 2011

Les Eurockéennes est un festival que l’on ne présente plus. Année après année, la manifestation réunit des milliers de spectateurs et des dizaines d’artistes internationaux sur le site naturel du ... Lire la suite »

Ludwig von 88

Les Ludwig von 88 et moi, c’est une longue histoire d’amour. Comme beaucoup d’autres de mon âge, c’est par l’intermédiaire de ces groupes alternatifs que je suis rentré dans un univers qui changea ma vie à tout jamais. En mai 1997, je vois un de leurs tout derniers concerts en Suisse. C’est mon premier concert punk, soit un moment inoubliable ! Ainsi, même si je n’écoute que très modérément les Ludwig actuellement, ils continuent à compter énormément pour moi, de par ce qu’ils représentent. Lire la suite »

Le Bel Hubert

Le monde se divise en deux catégories : les gens qui connaissent le Bel Hubert et les autres. Pour le deuxième groupe, une brève présentation s’impose afin de bien comprendre l’univers original et atypique dans lequel le bonhomme cultive son art. Le Bel Hubert est un solide gaillard, un peu pataud, un physique que l’on s’attend plus à rencontrer en allant faire boucherie qu’en allant voir un spectacle de chanson française. D’ailleurs, le concerné exerce la profession de garagiste dans la vie de tous les jours. Et, quand il prend une guitare ou un accordéon ses chansons nous parlent souvent de mécanique, de plomberie, d’agriculture ou encore de cuisine. On pourrait, en effet, croire à une grosse plaisanterie ; mais le fait est que, même dans ces sujets où la poésie et l’humour ne semblent pas monnaie courante, le Bel Hubert détient tous les outils pour leur donner la vie. Voilà 20 ans que ce personnage décalé a sorti sa première K7, 20 ans que le Bel Hubert monte sur des scènes en Suisse, parfois en France, et, toujours pour de bonnes raisons. Lire la suite »

Keith Richards

Sortons de nos chemins balisés et intéressons-nous pour une fois à un livre. Et quel livre ! Le pavé de Keith Richards, 644 pages retraçant la vie et la carrière d’un des guitaristes les plus célèbre au monde. Keith Richards a traversé et survécu aux époques, aux modes, aux excès en tout genre et il nous livre à l’approche de la septantaine le récit de sa vie : Life… Lire la suite »

Présences Électroniques

Sous l'égide de quelques-unes des têtes pensantes de l'Electron festival, Présences Electroniques s'exporte à Genève, du vendredi 10 au samedi 11 décembre. Né à Paris en 2005, grâce à la complicité de Radio France et de Christian Zanési, directeur artistique du Groupe de Recherches Musicales (GRM) de l’Ina, la manifestation s'est affirmée dès ses débuts comme un rendez-vous incontournable des mordus de sensations rares. Lire la suite »

C’est l’Hiver Festival

Ce samedi 4 décembre, à Morgins, dans le canton du Valais, aura lieu la 8e édition du « C’est l’hiver » festival. Cette année les organisateurs visent un public assez large de par sa programmation plutôt variée. Il y aura les berlinois de Stereo Total, les représentants de la nouvelle scène électro française Make The Girl Dance, Thierry Romanens, Casserolband, Antipod et le célèbre DJ Biscuit et ses cassosses. Rencontre avec l’un des organisateurs, Maxime Lire la suite »

Goose

Goose est un groupe d’électro-rock, genre qui veut pas dire grand chose sauf que c’est généralement pas terrible. Il me semblait que j’avais déjà vu passer le nom de Goose dans ma liste de lecture. Le groupe était présent dans la toujours excellente compil sortie pour le lancement de Vice en France (et oui les coco j’y étais) en 2006, mais sous la forme d’un remix déchainé signé Jester. C’est donc avec un certain plaisir que je glisse le cd dans mon lecteur. Mais là argh, la déception est grande quand un flot d’électro rock se déverse dans mes oreilles. Déjà j’aimerais qu’on s’arrête sur ce genre des plus ignobles de la pourtant sordide histoire de la classification musicale. Déjà c’est moche et con. Considérer qu’une musique peut additionner deux genres différents, ça me fait penser à Run Dmc qui chante avec Aerosmith. Ce n’est pas du tout la rencontre révolutionnaire entre deux univers musicaux. C’est juste deux groupes de merde qui font de la musique mainstream et additionnent leurs deux noms pour vendre plus de single. On peut pas vraiment dire qu’Aerosmith se soit nourrit de l’influence hip hop de Run Dmc, ni que ces derniers se soient inspirés de la, disons, musique d’Aerosmith. En plus l’électro-rock n’a plus aucune raison d’être aujourd’hui où justement les genres ont éclatés pour donner à une génération de musiciens qui tirent leur influence d’univers différents. Par exemple, MGMT, c’est quoi ? Du Rock ? De l’électro ? Si on fait le bilan de l’électro-rock, qu’est ce que ça a procuré comme groupes dans ce temps reculé où les genres musicaux existaient encore ? Beaucoup de groupes atroces pour quelques formations intéressantes, les Klaxons et surtout Metronomy, mais assez vite lassantes. Lire la suite »

Chromatics

Les hypnotiques Chromatics sont définitivement sortis de leur réserve. Il y a quelques semaines, le quatuor emmené par la belle Ruth Radelet a mis le cap sur Montréal pour y ... Lire la suite »

Brisa Roché

Nous ne sommes pas franchement monstre emballés par cet album de Brisa Roché, mais nous ne sommes pas non plus totalement déçus. Alors ? Ben, c’est pas trop mal, il y a du bon et du moins bon, mais rien de révolutionnaire. D’ailleurs ALL RIGHT NOW est une sorte de garde-manger où l’on stocke pas mal de provisions diverses. En résumé, il y en a pour tous les goûts. On rencontre du rock aérien tendance new-wave (Hard As Love) avec des influences de Mélissa Auf der Maur (Penetrate) et juste après c’est le jazz qui refait surface (Bloom) pour un retour aux premières amours. Pourtant l’album est lancé sur de bonnes bases, le très rock Stone Trade a un refrain énergique qui fait plaisir à entendre. Mais encore une fois, il n’y a pas beaucoup de continuité dans ce disque, car peu de temps après on se retrouve en train de danser sur de la pop un peu fofolle (Sweat King, Do What You Can Do). Le seul fil conducteur est tout de même la voix de la chanteuse qui est très assurée, impeccable. Lire la suite »

Revenir en haut de la page