dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Goose

Goose

Synrise

Label: K7 Records (distr. Namskeïio)


ELECTRO ROCK Goose est un groupe
d’électro-rock, genre qui veut pas dire grand chose sauf que c’est généralement
pas terrible.

Il me semblait que j’avais déjà vu passer le nom de Goose
dans ma liste de lecture. Le groupe était présent dans la toujours excellente
compil sortie pour le lancement de Vice
en France (et oui les coco j’y étais) en 2006, mais sous la forme d’un remix
déchainé signé Jester. C’est donc avec un certain plaisir que je glisse le cd
dans mon lecteur. Mais là argh, la déception est grande quand un flot d’électro
rock se déverse dans mes oreilles. Déjà j’aimerais qu’on s’arrête sur ce genre
des plus ignobles de la pourtant sordide histoire de la classification
musicale. Déjà c’est moche et con. Considérer qu’une musique peut additionner
deux genres différents, ça me fait penser à Run Dmc qui chante avec Aerosmith. Ce
n’est pas du tout la rencontre révolutionnaire entre deux univers musicaux.
C’est juste deux groupes de merde qui font de la musique mainstream et
additionnent leurs deux noms pour vendre plus de single. On peut pas vraiment
dire qu’Aerosmith se soit nourrit de l’influence hip hop de Run Dmc, ni que ces
derniers se soient inspirés de la, disons, musique d’Aerosmith. En plus
l’électro-rock n’a plus aucune raison d’être aujourd’hui où justement les
genres ont éclatés pour donner à une génération de musiciens qui tirent leur
influence d’univers différents. Par exemple, MGMT, c’est quoi ? Du
Rock ? De l’électro ? Si on fait le bilan de l’électro-rock, qu’est
ce que ça a procuré comme groupes dans ce temps reculé où les genres musicaux
existaient encore ? Beaucoup de groupes atroces pour quelques formations
intéressantes, les Klaxons et surtout Metronomy, mais assez vite lassantes.

 

 

Electro-rock, un
anachronisme en demande d’euthanasie

Bon alors voilà pour en revenir à Goose, ces mecs font de
l’électro-rock. Concrètement, ça veut dire que c’est comme si des rockeurs
jouaient de l’électro (beat pompier, rythme grossier sans être dansant) et
qu’en même temps des mecs électro jouaient du rock (un chant horrible
surproduit, et placé devant tout le reste). Tout commence avec
« Synrise » qui enchaîne les pratiques les plus clichés : début
un peu piano, montée du beat qu’on voit arriver à des kilomètres et qui ne
procure aucune montée d’énergie, puis les « ouhouhouh ». Mais
attention, c’est un peu rock, y a aussi un mauvais son de batterie. L’album
entier rassemble gestes maladroits, sons datés. Non seulement, Goose officie
dans un genre ringard mais en plus la part électro de leur musique est
complètement dépassée. Si ce CD était sorti chez Ed Banger, on aurait mieux compris.
Mais même alors, l’ajout d’une voix pop atroce aurait gâché le tout. J’ai beau
cherché un titre à sauver. Je suis désolé mais leur single « Words »,
c’est juste du mauvais Metronomy mélangé à du mauvais Kavinsky.


7 commentaires

  1. Re: Synrise
    C’est assez moche de faire le pamphlet d’un style musical sur un site consacré à la musique.
    M’enfin… pour en revenir au sujet, tu devrais allez voire Goose jouait en live. Et alors, peut-être que tu pourras voire l’ambiance et l’énergie que dégage ce groupe sur scène.
    Pour finir, j’ai pas saisi ce que vous vouliez dire avec” Ed Banger et voix pop atroce”.

  2. reply
    certainement un des albums les plus puissant de cette fin d’année gros malins.

  3. Re: Synrise
    Vs avez completement raison !! je vais les voir en concert ce samedi à bruxelles !! c’est de la BOMBE !! Site de merde …

  4. Re: Synrise
    Vraiment n’importe quoi cette critique.
    Si Pierre Raboud n’aime pas / ne comprend pas l’electro pop, qu’il ne se permette pas de critiquer ce genre d’album, qu’il aie plutôt faire des articles sur qqchose qu’il connait.
    Cet album est une pure merveille !

  5. hum..
    Au final, cette critique ne sert à rien.
    Dire que l’électro-rock c’est NUL, POURRIT dans une critique… Bon, on a tout de suite compris.
    Bref, moins objectif que ça ,tu meurs.
    Je me casse, ++ les kikoolol !

  6. Laugh My Ass Out
    Oui oui LMAO dans le texte.
    J’avoue que mes zygomatiques ne s’étaient pas autant défoulées depuis longtemps à la lecture de cette critique (chronique ? analyse ?)
    Allons, un peu de sérieux, RUN DMC et AEROSMITH et le Walk This Way a quand même influencé des gens comme les Red Hot. Bon ok, Afrika Bambaataa l’avait fait bien avant avec Time Zone.
    Bref, à vous lire cher Pierre Raboud, je perçoit un certain manque de finesse dans vos analyses sous couvert d’une culture rock (et électro) étriquée.
    Par ailleurs le label Ed Banger est actuellement un des plus intéressant dans le milieu électro de par justement des influences très diverses et variées.

    A bon entendeur.

    PS : Je suis né en 1958, mais peut-être que je n’ai toujours rien compris à la musique …

  7. En voilà une critique bien constructive… M'enfin,serieux, descendre un style car on ne l'apprécie pas et qui plus est avec des "arguments" très limites c'est tout simplement super con, "c’est juste du mauvais Metronomy mélangé à du mauvais Kavinsky", non mais on croit rêver là…Tu devrais revoir tes bases musicales avant de t'aventurer à une quelconque tentative de pseudo critique.
    Peace.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page