vendredi , 20 juillet 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : France (page 10)

Archives des mots-clés : France

Souscrire au flux

Harlem

Alors que l'intérêt se porte sur les festivals mercantiles ainsi que les groupes maousses, ou l'inverse, Lords of Rock vous donne des nouvelles de la tournée européenne du meilleur trio de l'anné Lire la suite »

Chapelier Fou

Chapelier Fou a sorti un premier album remarqué début mars. Sa musique, particulière, a su attirer l’attention d’un public grandissant. Le concert à Paléo le prouvait à merveille. Après un Lire la suite »

Arcade Fire

Quelques jours après leurs apparitions aux Madison Square Garden de New York et au festival de Lollapalooza à Chicago, les Canadiens d’Arcade Fire se lancent sur les routes du Vieux ... Lire la suite »

Luke en interview

Fin d’après-midi à Estavayer, le soleil tape, tout le monde s’active et règle les derniers détails avant que les festivaliers entrent sur le site de l'Estivale. De notre côté, nous rencontrons Thomas Boulard le chanteur de Luke qui répond à quelques questions. Plus tard dans la soirée, Thomas et ses musiciens livreront une prestation remarquable et énergique pour le plus grand plaisir des spectateurs. Lire la suite »

Tafta

Bientôt une dizaine d’années que Tafta sillonne les routes d’ici et d’ailleurs en distillant son rock français. Un troisième album dans la continuité pour les 5 copains qui mélangent des influences rock, parfois pop et un certains goûts pour les textes soignés. Et pourtant l’exercice n’est pas facile. En Suisse, les groupes de rock préfèrent utiliser la langue de Shakespeare, il n’y a pas grand monde pour relever le défi du français. C’est d’ailleurs dommage. En France, il y a beaucoup de groupes, mais peu arrivent véritablement décoller. Luke, Eiffel, Deportivo et quelques autres arrivent se faire un nom, mais le syndrome post Noir Désir est difficile à surmonter. Tafta relève donc ce défi et y arrive plutôt bien. FONDAMENTAL est un album qui possède de bons morceaux, les musiques sont variées, les textes aussi et l’ensemble passe bien. Les quelques sonorités pop sont peut-être le défaut du groupe. Ce n’est pas un défaut fondamental de faire de la pop, mais quand Tafta fait du rock pur et dur, il se passe vraiment quelque chose. Et lorsqu’on retombe dans quelque chose de plus suave, on est un peu déçu. Pour faire une comparaison, on pourrait dire que Tafta est plus proche d’Aston Villa que de Noir Désir. Lire la suite »

Fiction Plane

Bon Ok, on ne va pas faire durer le suspense plus longtemps. Tout le monde connait Gordon Sumner. Si si j’vous jure, simplement qu’il est plus connu sous le pseudo de Sting. Ah voilà… Quand on saura tout. Et Joe Sumner, son fils, est donc le leader de Fiction Plane. Pourtant le groupe n’est pas tout jeune. 10 ans, c’est déjà vachement vieux pour du rock anglais, quand on sait que chaque semaine il y a un nouveau groupe qui vient pour sauver le rock. Fiction Plane sort donc son 3ème album et continue à se faire un nom en faisant parfois les premières parties de papa dans certains stades. Un peu fastoche non ? Je vois déjà dans votre regard que le coup du piston vous agace. On peut dire ce que l’on veut, mais une chose est sure, c’est que cet album SPARKS est pas mal du tout. Lire la suite »

Fool’s Gold

Quand on dit Fool's Gold, on pense au grand single des Stone Roses, "Fools Gold", qui amenait les fans des Mancuniens sur les dancefloor, avant de bifurquer dans le n'importe quoi. Dorénavant, il faudra aussi penser au groupe de Los Angeles, et aussi à un titre emblématique: "Surprise Hotel", sommet de pop africaine pour blanc bec (et plus), où après tout, on s'en fout royalement de notre inculture en musique du continent voisin pour mieux sauter sur place. Au mieux, on prendra notre visa pour cette région du monde, au pire, on aura sifflé comme des sourds sur la rythmique aigue de la guitare d'un des multiples membres de cette formation sans queue ni tête apparente. On reprend depuis le début: une introduction dingue, faisant sans doute partie des meilleurs titres de ce début de décennie, un chant généreux, aussi ample qu'un village entier du sud de la France ou d'Ethiopie, du saxophone, des percussions. Une kermesse apparente pour européen, un beau foutoire maîtrisé mais un titre absolument maîtrisé, une sorte de morceau de fin de bal d'été. A s'en étonner qu'il ait été mis en ouverture d'album... Lire la suite »

Fool’s Gold

L'album éponyme de Fool's Gold est enfin disponible dans notre beau pays. Sorti l'an passé aux USA, ce LP riche d'une single à se taper la tête par terre constituera une pièce maîtresse de notre discothèque estivale. Quand on dit Fool's Gold, on pense au grand single des Stone Roses, "Fools Gold", qui amenait les fans des Mancuniens sur les dancefloor, avant de bifurquer dans le n'importe quoi. Dorénavant, il faudra aussi penser au groupe de Los Angeles, et aussi à un titre emblématique: "Surprise Hotel", sommet de pop africaine pour blanc bec, où après tout, on s'en fout royalement de notre inculture en musique du continent voisin pour mieux sauter sur place. Au mieux, on prendra notre visa pour cette région du monde, au pire, on aura sifflé comme des sourds sur la rythmique aigue de la guitare d'un des multiples membres de cette formation sans queue ni tête apparente. On reprend depuis le début: une introduction dingue, faisant sans doute partie des meilleurs titres de ce début de décennie, un chant généreux, aussi ample qu'un village entier du sud de la France ou d'Ethiopie, du saxophone, des percussions. Une kermesse apparente pour européen, un beau foutoire maîtrisé mais un titre absolument maîtrisé, une sorte de morceau de fin de bal d'été. A s'en étonner qu'il ait été mis en ouverture d'album... Lire la suite »

Revenir en haut de la page