mardi , 18 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : You (page 4)

Archives des mots-clés : You

Souscrire au flux

Howling Bells

Le sentiment qui nous apparaît à l’écoute de ce deuxième album de Howling Bells, Radio Wars, est mitigé. C’est un peu comme si l’on avait coupé deux doigts de chaque main à un pianiste de jazz, les doigts nécessaires à jouer les notes qui, ajoutées à l’accord standard – fondamentale, tierce, quinte –, font resplendir l’harmonie et confortent cet accord dans le répertoire musical utilisé en le distinguant des accords communs. Je m’explique. Les deux premiers titres de cet album participent premièrement à la construction d’une ambiance très intéressante, glorifiée par le très bon titre « Cities burning down », qui nous promet un album séduisant. Pourtant le problème se pose dès qu’il s’agit de confirmer cette impression enjouée que nous avons au début de l’album. Il est, en effet, très inconstant et inégal. La voix, y compris la ritournelle de la chanteuse Lire la suite »

The Rakes

The Rakes relèvent la tête après le poussif TEN NEW MESSAGES. On ne s’y trompe pas, KLANG, puisque c’est le nom du troisième LP des Londoniens, remet le groupe sur les rails d’un post punk branleur. Ruer dans les brancards, chancelant, la tête dans le guidon, les genoux éraflés. The Rakes ont dix ans d’âge moyen, soit seulement un an de plus que les Black Lips. pour situer. Du coup, on peut s’y mettre aussi : KLANG, selon nos recherches, c’est, à choix, une commune française de la Mosell, une rivière de Malaisie traversant entre autres Kuala Lumpur, une commune malaisienne du Selangor. Ou l’album des Râteaux (en version française) donc. Lire la suite »

The Black Lips

Interdis dans une poignée d’Etats aux USA, les Black Lips font pourtant de la musique on ne peut plus joviale, qu’ils appellent Flower Punk. Recommandé et chéri successivement par nos compatriotes érudits The Mondrians et Welingtons Irish Black Warriors (WIBW), le groupe d’Atlanta avait déjà fait le crochet en 2008 du côté du Romandie à Lausanne, concert manqué malheurusement. Lire la suite »

The Walkmen

You & Me, titre simple qui témoigne à lui seul de tout ce que le quintette érudit new-yorkais peut déclarer comme émotion musicale. Ce quatrième opus renoue de plus belle avec tout ce qui fait le trouble du son des Walkmen Lire la suite »

Hushpuppies

Encore un groupe français qui chante en anglais. Et oui, à croire que le rock français ne trouve une sorte de renouveau que parce que les paroles sont dans la langue de Shakespeare ou de Bob Dylan. On pense évidemment à Phoenix, Aaron ou Stuck In The Sound. Lire la suite »

Hushpuppies

Encore un groupe français qui chante en anglais. Et oui, à croire que le rock français ne trouve une sorte de renouveau que parce que les paroles sont dans la langue de Shakespeare ou de Bob Dylan. On pense évidemment à Phoenix, Aaron ou Stuck In The Sound. Lire la suite »

The Hives

Adolescents!! Le sont-ils encore? C’est pourtant en costume d’université huppée et flanqué d’un blason aux ornements de la lettre H que se présentent les cinq musiciens de The Hives. La gentillesse s’arrête là. Le quintet est pour le moins turbulent et ses prestations scéniques frôlent les débordements généraux. Lire la suite »

Monster Magnet

Et voici enfin le petit dernier de la collection Monster Magnet. Le public l’attendait avec impatience, et là franchement, après deux ans d’attente, il ne sera vraiment pas déçu du résultat promis par le rejeton du délicieusement diabolique Dave Wyndorf. Lire la suite »

Monster Magnet

Et voici enfin le petit dernier de la collection Monster Magnet. Le public l’attendait avec impatience, et là franchement, après deux ans d’attente, il ne sera vraiment pas déçu du résultat promis par le rejeton du délicieusement diabolique Dave Wyndorf. Lire la suite »

Dinosaur Jr.

Une poignée d’heures avant de secouer le vénérable Fri-Son, petite entrevue avec Murph, le batteur du combo originaire de l’état du Massachusetts qui est de retour ici-même à Fribourg, 16 ans après. Lire la suite »

Revenir en haut de la page