mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Islande

Archives des mots-clés : Islande

Souscrire au flux

Puzzle Muteson

Nouvelle signature du label islandais, Puzzle Muteson (Brit Terry Magson pour l'Etat civil) est un mystérieux songwriter originaire de l'île de Wight au sud de l'Angleterre. Une voix fragile et ... Lire la suite »

Budam

Fils d’un conteur et d’une actrice, Bùi Dam s’intéresse tôt à la musique et aux histoires que lui raconte son père. Originaire des Iles Féroé, un groupement d’îles perdues entre ... Lire la suite »

Björk

L'Islande, ses paysages de cartes postales, ses volcans et Björk… La musicienne nous offre justement un road trip éclair (30 secondes chrono) dans son pays natal. Et là, pas de ... Lire la suite »

Olivia Pedroli

On l’a connue sous le pseudonyme de Lole, la voilà dorénavant à visage découvert (enfin presque, voyez la pochette) et sous son vrai nom. Un nom à retenir : Olivia Pedroli : talent 100% neuchâtelois Lire la suite »

Owen Pallett

Ce Canadien de Toronto a bien failli voir sa carrière quasi ruinée par un bête procès, où on le sommait de retirer sur le champ son nom d'artiste. Nom d'artiste, qui d'un côté, était presque autant ridicule que celui de New Order ou d'Empire of The Sun. Et on ne parle pas de Pony Pony Run Run... Bref, à signer des oeuvres sous le nom d'Owen Pallett, ce membre actif d'Arcade Fire ne perdra pas ses fans. Encore faut-il pouvoir suivre sa musique... Au lieu de se renommer Dragon’s Quest ou Yoshi Island, Owen Pallett, ex-Final Fantasy, a décidé de calmer le jeu en signant par son nom, on le remercie. Membres de Arcade Fire, le violoniste se lance dans une carrière solo, et au lieu de s’entourer de musiciens, préfère se montrer seul sur scène, usant de samplers. L’ayant découvert pour la première en live au Kilbi 2009 de Düdingen, l’homme impressionne par sa capacité à créer, successivement un orchestre à lui seul en accumulant des couches sonores avec une précision qui laisse bouche bée. Un homme orchestre, à la fois excellent arrangeur et musicien. On le retrouve cette année avec HEARTLAND - son troisième album - qui marque son retours après quatre ans de silence. Enregistré en Islande, il garde cette vieille esthétique du poète qui redécouvre la beauté de la nature sauvage : il y a, c’est évident, une volonté de sortir de la ville ou de la société humaine et de laisser libre cours à son imagination. Lire la suite »

Marathon pop…

La Suisse Romande vient de subir une déflagration pop d'une intensité rare. Revue, critique sur le fait et tour de Romandie des concerts d'Eskobar, Nada Surf et Bang Gang respectivement au Rocking Chair, aux Docks et au Fri Son. Lire la suite »

Björk

Björk, que l’on adore ou que l’on déteste, ne laisse personne indifférent. Björk, c’est soit du bruit dissonant avec une voix qui déraille, soit un génie innovant qui sait associer des sons et des influences pour créer un tout complètement nouveau. Cette fois-ci, l'Islandaise est déguisée en bouteille d’Orangina à plumes colorées sur fond rouge pétant. Alors, faut-il bien secouer, sinon le génie, il reste en bas? Lire la suite »

CocoRosie

Petit protégé du très respectable label de Chicago, Touch And Go, CocoRosie continue sa route pour un troisième album qui fait suite aux excellents et néanmoins indispensables La Maison de Mon Rêve et plus récemment Noah’s Ark (…) Lire la suite »

Bonnie Prince Billy

Will Oldham avait pourtant donné des signes de stabilité depuis un ou deux albums en arrêtant de changer perpétuellement de pseudonyme. Pourtant, avec The Letting Go, cette recherche d'identité semble être en plein boom. Lire la suite »

Revenir en haut de la page