vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Réferendum 2012

Réferendum 2012

Le choix des chroniqueurs

La fin du monde n'est finalement pas arrivée, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Le rock n'roll n'est donc pas mort, les chroniqueurs de Lords of Rock non plus, ce qui nous permet de faire le bilan musical de 2012. Mesdames, Messieurs, voici les choix de la rédaction:

Jonathan Massonnet:

Artiste de l’année :
Saez… pour le meilleur et pour le pire.
Les 3 meilleurs albums de l’année :
MESSINA de Saez (le top du top, pour les textes et la variété musicale, sur un triple album, rien que ça !),
THE BLOOM AND THE BLIGHT de Two Gallants (pour du folk-rock très brut),  
LEX HIVES de The Hives (délire et bon son).
Révélation (ou plutôt re-révélation) :
Le dernier album de Pennywise, dont j’avais oublié le nom depuis un certain temps, ALL OR NOTHING… changement de son et de chanteur mais la hargne reste.
Meilleur concert en salle :
Muse à Bâle… pour un light-show particulièrement bien étudié qui en jetait.
Meilleur concert en festival :
Foo Fighters au Gampel… pour l’incroyable pêche de Dave Grohl et de Taylor Hawkins.

André Meyer:

Groupe de l'année:
Yeasayer
Les 3 meilleurs albums de l’année :
CHOICE OF WEAPON de The Cult
HOW TO FOLD PAPER IN HALF TWELVE TIME de Pony Taylor
WRECKING BALL de Bruce Springsteen
Révélation:
Cucumber
Déception:
Volcano
Meilleur concert en salle :
Rodrigo & Gabriela
Meilleur concert en festival :
Hard rock session Colmar Aout 2012 (Within Temptation, Epica, Nightwish, etc)

Damien Rodrigues:

Groupe de l'année:
Naive New Beaters (La sortie de leur deuxième album les a fait entrer dans une dimension supplémentaire, en plus ils sont super cool !)
Les 3 meilleurs albums :
LEX HIVES des Hives (excellent retour aux sources des suédois)
SOCIAL NETWORK JUNKIES de Success (Du rock, de l'électro et du hip hop, parfait !)
LA ONDA des Naive New Beaters (Ils avaient placé la barre très haute avec Wallace, et elle l'est encore plus avec ce deuxième album)
Révélation:
Success, le disque est parfait, leurs performances live sont électrisantes, et en plus Mr Eleganz détrône Georges Abitbol niveau classe.
Déception:
La place que prend le rock dans le panorama musical français. Le rock est largement sous médiatisé en France, alors que dans le reste du monde il a sa place aux côtés des autres genres. Ras le bol.
Meilleur concert en salle:
The Hives à la Gaîté Lyrique (Paris). Après avoir visionné des milliers de fois "Tussles In Brussels", j'ai enfin pu sauter dans tous les sens devant Pelle Almqvist. Ex aequo avec Success au Chato'do. Petite salle pour grosse ambiance.
Meilleur concert en festival:
Stuck In The Sound aux Francofolies de La Rochelle. Exilés dans une arrière salle du festival, les Stuck ont assuré le spectacle.

Julie Buclin:

Artiste de l'année: 
Alt-J, leur album est incroyable, ils réinventent tout à chaque chanson et sur scène, ils sont très très bien!
3 meilleurs albums:
AN AWESOME WAVE de Alt-J
SHIELDS de Grizzly Bear
PURSUIT de Stuck in the Sound
Révélation: 
Alt-J (eh oui, j'ai vraiment croché dessus), une révélation car même s'ils existent depuis 5 ans, ils sortent leur premier album cette année seulement et vu la maturité de ce qu'ils proposent, ils ont bien fait d'attendre!
Déception:
Band of Horses, même si leur troisième album n'était pas aussi bien que les deux premiers, leur opus 2012 est sans relief et tellement plat.
Concert en salle:
Dionysos à l'Amalgame. Pourquoi ? Parce que "jamais ma coccinelle je ne t'abandonnerai" ! Des dieux du live comme toujours et cette fois-ci, des dieux de l'impro !
Concert en festival:
Alors là, je sors mon joker avec pas un mais deux meilleurs concerts en Open Air ! Tout d'abord Alt-J (eh oui encore !) à Zurich. J'appréhendais de les voir sur scène, ayant un peu peur que leur côté hipster prenne le dessus mais non, ils ont assuré! Et ex-aequo : Foo Figthers à Gampel. Un groupe de légende, des tubes à la pelle, le tout un chaud soir d'été dans la poussière haut-valaisanne!

 

Gael Anex:

Groupe de l'année: 
77 Bombay Street
Les 3 meilleurs albums:
QUE DU VENT des Cowboys Fringants 
OKO TOWN de 77 Bombay Street 
EL CAMINO de The Black Keys (sorti fin 2011, mais écouté en 2012)
Révélation: 
77 Bombay Street, indéniablement le groupe Suisse en vogue de l'année. Je pense que vous avez bien compris que j'aime bien ce groupe… alors… GO, file chez ton disquaire !
Concert en salle:  
Dionysos à l'Amalgame Yverdon 
Concert en festival: 
Nada Surf au Montreux Jazz Festival

Emmanuel:

Groupe de l'année :
Deftones. Un groupe que j'ai mis un certain temps à apprécier. Ce dernier album est désenchanté, triste, habité. On connait la tragédie du bassiste, qui, après avoir passé plus de deux ans dans le coma est victime d'une grave tubercolose. Putain quand le sort s'acharne… En tout cas la tristesse et l'énergie qui se dégagent de cet album sont tout simplement hors norme pour un groupe de la génération néometal.
Les 3 meilleurs albums :
NOCTOURNIQUET de The Mars Volta. Surprenant, envoutant, violent. De la poésie.
KOI NO YOKAN de Deftones. C'est sombre très sombre il suffit de lire les textes pour se rendre compte que la vie personnelle du groupe regorge d'une quantité de drames extrêmement fécond pour le groupe. Cela reste un lourd tribu payé sur l'autel de l'art.
RIITIIR d'Enslaved. Sans doute le disque le plus violent de la série après le fameux AXIOMA ETHICA ODINI qui m'avait mis un coup sévère grâce à des compos emmenées et travaillées avec finesse. Ce nouvel album réédite l'exploit avec une nuance supplémentaire qui est la conjugaison de la douceur du doom à la violence du death.
Révélation :
7 Weeks sans hésiter. Et aussi Le retour d'Amon (le retour des frères Hoffmann)
Déception :
Gojira. Un album épouvantable, gras, lourd, sans nuances. Ce disque est raté. En tant que grand fan du groupe ça me coûte de le dire mais les français sont passés à côté de cet album.
Concert en salle :
Romain Humeau sur France bleu. Du bonheur! Ce type est petit de taille mais grand par la voix. Merci Romain.
Concert en festival ou en Open Air :
Metallica au stade de France. Alors voilà des gens me disent que metaloche c'est fini depuis 1991. J'ai lu sur un canard concurrent que ce concert était râté. Je réponds à ces gens-là : Allez vous faire enculer par le godemiche de ma vieille grand-mère ! Vous ferez quoi vous à 46 ans ? Un métier de merde dans une vie moyenne avec une femme que vous n'aimez plus et des enfants débiles. Metallica ont leurs problèmes mais le soir ils profitent de s'amuser dans des stades pour quelques centaines de milliers de dollars ? Voilà chacun sa merde en somme!

Laurent Küng:

Artiste de l'année:
Kevin Parker : trois bons  albums cette année : (Tame Impala, Melody's Echos Chamber, Pond)
Les 3 meilleurs albums :
>> de Beak>
ELEMENTAL THEMES de Chrome Canyon
MELODY'S ECHOS CHAMBER  de Melody's Echos Chamber
Révélation:
Chrome Canyon
Déception:
St Vincent à l'Alhambra
Meilleur concert en salle:
Imperial Tiger Orchestra à l'Usine à Gaz / Nyon 
Meilleur concert en festival:
Za! au Kibli ou Jack White au Eurock mais plutôt le premier.

 

Matthieu Windey:

Artiste de l’année :
The Brian Jonestown Massacre. Anton Newcomb nous livre encore un fabuleux album avec AUFHEBEN, enregistré à Berlin. Hormis ce 12ème album (oui, oui 12 !), les Californiens ont sacrément abîmé les salles de concert du monde entier avec, notamment, une tournée européenne épique. 
Meilleurs albums 2012 :
LONERISM de Tame Impala. Mon vrai coup de foudre pour 2012. Les Australiens réinventent le psychédélique avec un son inimitable. Renversant !
ALLELUJAH ! DON’T BEND ! ASCEND ! de Godspeed You ! Black Emperor. Inspiré par la révolution érable et la colère des étudiants de leur pays, les Montréalais ont enfin retrouvé la foi pour revenir en force après quasiment dix ans de silence. Une révolte aussi brute que malicieuse. 
PUTRIFIERS II de Thee oh Sees
Révélation:
Thee oh Sees. LA révélation de 2012! Elle vient de San Francisco avec ses guitares et son irascible crunch. Les dignes héritiers de Queens of the Stone Age.
Déception:
The Killers. DAY & AGE était déjà en deçà de ce qu’on pouvait espérer en 2008. Malheureusement, BATTLE BORN confirme le déclin des Américains. Difficile de trouver un point de satisfaction sur un album qui restera plus longtemps en vente dans les rayons de supermarchés que chez les disquaires.
Meilleur concert en salle :
The Brian Jonestown Massacre. Le 4 juillet 2012 au Trianon. De la folie ! Même le très perfectionniste Anton Newcombe semblait ravi de la prestation de ses disciples. Des trous dans le sol, des bouts de mur qui tombent, un son incroyable, de l’humour et du plaisir, tout ce don rêve le fan de rock psyché.
Meilleur concert en festival :
Sigur Ros. Le 24 août 2012 à Rock en Seine. C’est du live mais avec le niveau de perfection des décibels comme des visuels on a l’impression de se faire un DVD. Sigur Ros vous prend par la gorge, comme une infinie tristesse, un bonheur immense. Vivre ces moments là vous rappelle simplement pourquoi la musique est si bonne… just for the feelings.

Lisa Giraud-Taylor

Groupe ou artiste de l'année :
The Cribs (parce que…) et Damon Albarn (partout, éclectique et passionnant… sans compter l'année 2013 à venir pour Blur…)
Les 3 meilleurs albums 2012 :
SOMETHING de Chairlift 
A+E de Graham Coxon (parce que je l'aime, c'est tout)
TEMPEST  de Bob Dylan
Révélation :
Manceau… Pour tout, l'album, leur vision de la musique, la pochette (un bonheur)….
Déception :
Muse THE 2ND LAW et pour toute production depuis quelques temps…. cela ressemble à de la "Music for the Mass" … version supermarché….
Meilleur concert en salle :
Arctic Monkeys à l'Olympia en février 2012 à Paris…. Largement au-dessus de leur prestation quelques jours avant au Casino de Paris… de la maîtrise, de l'émotion, de l'intensité…
Meilleur concert en festival :
Parklive – Blur à Hyde Park  (Concert de clôture des J.O. London 2012)…. 80 000 personnes qui gueulent "Parklife" et "It really really really could happen" à en émouvoir Albarn… Cela ne peut être qu'un must-see…

Anthony Golay:

Artiste de l'année:
Romain Humeau, pour son album avec Eiffel, pour la qualité de ses concerts et surtout pour sa gentillesse et son immense talent.
Les albums 2012:
SWEET SOUR de Band of Skull. Un bon rock indie avec des mélodies en bêton. Ca s'écoute en boucle!
THE BLOOM AND THE BLIGHT de Two Gallants. Un duo gagnant après un break de 5 ans. Ca vallait le coup d'attendre-
STEEWARTS GARAGE CONSPIRACY de Pierre Omer. Soyons chauvins, Pierre Omer est à moitié suisse et son dernier album est complétement réussi.
FOULE MONSTRE d'Eiffel. Sans commentaire, à écouter d'urgence si ce n'est pas encore fait!
Révélations:
Cowbell, un duo bluesy garage qui rappelle la belle époque des White Stripes
Zoufris Maracas pour la nouvelle scène française!
Coilguns, groupe suisse qui tape là ou ça fait mal…
Déception:
Le dernier album de Muse… ben voilà…
Concert en salle:
Didier Super au Nouveau Monde de Fribourg. Ce mec repousse toujours les limites, c'est beau. Merci Didier! Et quand même les Black Keys à Lyon, car les Black Keys c'est un peu des Dieux, non?
Concert en festival:
Metallica au Sonisphère à Yverdon. Car aller au concert de Metallica à pied, c'est la classe. Et le show fût grand! Je vais aussi citer The Kills au paléo, car quand Alison Mosshart chante "It's the last goodbye, I'll love you to death" elle le dit pour moi.

Julien Regamey:

Artiste de l'année:
Damien Saez, Même si « Jeune et Con » résonnait encore dans un coin de ma tête, j’avais (à tord) gardé l’image d’un jeune artiste un peu con. Abstraction faite du personnage, l’écoute en boucle de MESSINA est bien plus qu’un mea culpa !
Les 3 meilleurs albums 2012
MESSINA de Damien Saez. Triple opus magistral.
EL CAMINO  de The Black Keys (sorti fin 2011, écouté en 2012). Nouvelle démonstration de comment se renouveler en suivant une ligne. Brillant !
PARKLIVE de Blur. Juste un live de Blur diront les pessimistes. Retour fracassant d’Albarn l’hyperactif et de son meilleur combo… galette en 2013 ?
Révélation:
En 2012, la Russie n’est toujours pas un état de droit. FREE PUSSY RIOT !
Déceptions:
John Frusciante, Un EP prometteur en juillet et un album très décevant en septembre. Trois ans après THE EMPYREAN on tombe de haut et assez bas.
Décès d’Adam Yauch dit MCA, le 4 mai 2012
Meilleur concert en salle:
Muse, Halle St-Jacques, 14 novembre 2012, Un show (trop ?) huilé et une grosse machine à tubes. Rien à redire. La classe !
Meilleur concert en festival:
Kasabian, Caribana Festival, 7 juin 2012, peu de festivals cet été, mais un joli rayon de soleil sous la pluie Nyonnaise.

Emilie Litzler:

Groupe de l'année :
Naive New Beaters sans hésitation. Nous les avons croisé toute l'année, que ce soit à la release party de Stuck In The Sound ou aux Rockomotives de Vendôme. Ils méritent leur place de groupe de l'année ; à la fois pour leur dernier album coloré, leur univers musical et scénique, leur humour, leur disponibilité … et parce que ce sont des gars bien !
Albums de l'année :
A FLASH FLOOD OF COLOUR d'Enter Shikari 
PURSUIT de Stuck In The Sound
LA ONDA des Naive New Beaters
DEAD SILENCE de Billy Talent
Révélation:
Ils n'en sont pas à leur premier album, mais je les ai découverts cette année : Enter Shikari qui fut une bonne surprise pour moi fan de métal insatisfaite. Ils mélangent différents styles avec beaucoup de talent.
Déception:
Awolnation qui annule son concert en novembre pour partir en tournée européenne avec Billy Talent.
Meilleur concert salle :
J'ai déjà trop cité les NNBS, je dirai donc Hyphen Hyphen, première partie de Stuck In The Sound à l'Astrolabe d'Orléans. Certes ils ont un univers particulier, mais ils ont aussi une énergie débordante et communicative. Les voir en live est infiniment mieux que d'écouter leur album, la performance vocale de la chanteuse ressort davantage.
Meilleur concert festival :
Pendant le printemps de Bourges et ça sera deux meilleurs concerts parce que je ne peux pas ne pas en parler. Success en premier, à chaque concert ils donnent tout ce qu'ils ont, ça file la patate et c'est mieux de les voir que seulement écouter le CD. The Pack A.D. en deuxième, j'ai été bluffée par leur présence scénique alors qu'elles ne sont que deux.
Le top classe: Parce que je voulais quand même les mettre : The Hives qui, comme à leur habitude, ont trop la classe sur scène !

Damien Zéni:

Artiste de l'année:
Cat Power : En prenant à contrepied tout le monde, ses choix musicaux ont essuyé beaucoup de critiques. De notre côté, on est resté pantois à l’écoute de SUN. Elle s’est ruinée pour le produire ! Elle a dû annuler sa tournée pour raison de santé ! Alors un p’tit coup de chapeau ça fait pas de mal
Albums:
WIXIW de Liars: Impossible de ne pas les suivre dans cet exemplaire virage vers des sonorités plus électroniques.
SHIELDS de Grizzly Bear: Daniel Rossen et ses compères sont tous simplement des génies !
HEAVEN de The Walkmen: Leur musique s’affine mais reste aussi tranchante qu’à leur début. Avec cet album la qualité mélodique plus constante, leur ouvre de nouvelles portes.
MOMS de Menomena: faire du vrai rock et parler de sa mère un album durant c’est possible, même s’il fallait oser !
ANIMAL JOY de Shearwater: Parce que “You as you were”, ”Dread Sovereign”, “Immaculate”, ”Star of the age”, “Animal Life” et tous les autres.
Déception :
dEUS : Un album inutile. Seul "Quatres Mains" sort du lot. Le reste? C’est du déjà vu!
Révélation :
Josef Of The Fountain : Leur découverte et leur premier album nous a complétement bluffé ! Depuis on est complétement dépendant !
Concert en Festival :
Foo Fighters au Gampel : Ce soir-là, Dave nous a mis une bonne grosse baffe et on est reparti avec le sourire jusqu’aux oreilles !
The Notwist au Belluard. Des titres mythiques dans un cadre idyllique que demander de mieux ?
Concert en Salle :
Tindersticks au Fri-Son : Justesse, intensité, Stuart Staple et ses compères, c’est franchement la classe !
Calexico à la Volkhaus de Zürich : Vraiment incroyable ! On peut sans autre utiliser tous les superlatifs de la langue française ! C’est LE groupe à voir en concert !

 

 

Math Evéquoz:

Groupe de l'année :
Wilco (Nels Cline is god)
3 Meilleurs albums :
KING ANIMAL de Soundgarden
IN GHOSTLIKE FADING de My Best Fiend
THE SAVAGE HEART de The Jim Jones Revue
Révélation :
Kill it Kid – Tinariwen
Déception :
Bloc Party
Meilleur concert en salle :
Wilco – Volkhaus Zurich / Sharon Jones – Usine Genève
Meilleur concert en festival :
The Cure – Paléo / RHCP – Stade de France

Marie Maillot:

Groupe de l'année:
Alabama Shakes, avec seulement trois ans d’existence, ont réussi à sortir un petit bijou. En quelques mois, les mélomanes se sont emparés de BOYS & GIRLS, et tout le monde a entendu au moins une fois "Hold On". Espérons que la suite soit aussi excellente !
Les 3 meilleurs albums 2012
WISH I WAS HERE de Micatone. Une perle qui vous berce langoureusement. Que vous aimiez le jazz ou non, vous aimerez Micatone.
IN REVERSE de Muhadib. Cet EP est un univers envoûtant, pur, empli de douceur. Des débuts très prometteurs !
WE ALL RAISE OUR VOICES TO THE AIR de Decemberists. Ce live rend les albums studio bien fades ! Une bonne manière de découvrir le groupe si ce n’est déjà fait !
Révélation:
Vadoinmessico. Un groupe multiculturel, qui transmet sa diversité dans son premier album. Une merveille surprenante et exotique, définitivement le coup de cœur de l’année. Impossible de passer à côté !
Déception:
John Cale, le fondateur des Velvet Underground aurait peut être mieux fait de s’arrêter avant SHIFTY ADVENTURES IN NOOKIE WOOD. Ou en tout cas éviter le côté électronique.
Meilleur concert en salle
The Stranglers – Olympia le 13/04/2012. 40 ans et 17 album studio après leurs débuts, les punks britanniques continuent de déchainer les foules. C’est un de ces groupes légendaires qui vous donne envie d’être né 20 ans plus tôt.
Meilleur concert en festival
Vendredi soir aux Solidays 2012, la foule dépasse largement le dôme « Domino ». Ben Howard, accompagné de sa seule guitare folk, rassemble. Une énorme vague d’émotions, le temps s’est arrêté durant une heure.

Nicolas Boche:

Artiste de l'année:
L'inévitable Jack White, omniprésent cette année tant comme musiciens que comme producteur 
Les 3 meilleurs albums:
BLUNDERBUSS de Jack White
CELEBRATION ROCK de Japandroids (sauvage à souhait)
WRONG SIDE OF TOWN de la suissesse Nadja Zela 
Révélation:
Metz, comme le relevait très justement notre redac'chef leur premier album est particulièrement déstructuré mais néanmoins prometteur, on se réjouit déjà du second opus qu'on espère – est c'est suffisamment rare pour être souligné – plus mélodieux et … mainstream. 
Déception :
Lana Del Rey 
Concert en salle:
Dionysos à l'Amalgame d'Yverdon 
Concert en festival:
The Ting Tings au Montreux Jazz
 


2 commentaires

  1. Comment se fait-il que l’album de nonofutur ne figure dans aucun top 3?!

  2. Sûrement parce que l’année était riche en CD de qualité 😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page