mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Les choix 2013 des chroniqueurs

Les choix 2013 des chroniqueurs


REFERENDUM - Que retenir de 2013? Une fois de plus, une année riche avec de grosses sorties ultra-médiatisées soutenues par des majors qui mettent les moyens. D'autres groupes ont moins de soutien, nous tachons de les promouvoir à notre échelle. Ce sont souvent nos coups de coeur. Il y a aussi quelques déceptions et malheureusement la disparition de quelques légendes. Comme chaque année en somme... Une grande partie des chroniqueurs de Lords of Rock ont fait leur choix, donné leur avis sur ce qui les ont marqué durant ces 12 mois. On observe que les derniers albums d'Arcade Fire et d'Arctic Monkeys divisent. On n'est pas gagnant à tous les coups. Pour 2013, les grands vainqueurs sont Queens of The Stone Age, The Animen, Palma Violets, Nick Cave, Blur et... Lou Reed. Le décès du New-Yorkais a naturellement ému le monde du rock.

Les choix de Julie Buclin :

Artiste de l’année : Palma Violets
Meilleurs albums : Palma Violets, 180 – Arcade Fire, REFLEKTOR, The Animen, HI !, The National, TROUBLE WILL FIND ME
Révélation 2013: Palma Violets (eh oui, vraiment la claque de l'année ces Anglais)
Déception 2013: avoir été malade à tel point que j'en ai loupé le concert de Franz Ferdinand au Pully For Noise (ah bon, c'est la déception en terme d'album?!! Bon alors dans ce cas-là, ça sera Phoenix avec le dernier opus: BANKRUPT. L'album est bien, oui, mais très bien non. On attend qu'ils reviennent moins structurés et plus libéré, histoire d'arriver à la cheville de WOLFGANG AMADEUS PHOENIX)
Meilleur concert en salle: Eels au Fri-Son
Meilleur concert en festival: Blur à Paléo parce que c'est Blur ou Palma Violets à Paléo (Bref, Paléo, c'était bien!)
Meilleure reprise: Nightcall de Kavinsky repris par London Grammar avec un clip très beau et épuré.

 

Les choix de Karim Monnier :

Artiste de l'année: Bertrand Cantat pour son retour miraculeux et courageux, et philosophique
Meilleures albums: ANTIPHON de Midlake, HESITATIONS MARKS de Nine Inch Nails, et THE BLACK TAR PROPHECIES 4, 5 & 6 de Grails pour leur finesse et leur belle énergie.
Révélation 2013: le combo suisse Wolfman ex aequo avec Detroit qui marquent tous deux le coup par leur authenticité et leur richesse.
Déception 2013: le dernier Arcade Fire qui est une grosse daube
Meilleur concert en salle: Dead Skeletons à l'amalgame d'Yverdon
Meilleur concert festival : Nick Cave and the Bad Seeds à Paleo pour son intensité rare.

Les choix d’André Meyer :

Artiste de l’année : Trop difficile à répondre, tant il y a de catégories. Je donne mon joker.
Meilleurs albums : AN ACOUTIC EVENING de Joe Bonamassa qui restera un des ses classiques. DEVIL & CROSSROADS de Scarecrow, quand le blues et le rap ne font qu’un, ben j’écoute quand même du rap ! L’EP MAMBO de Rebels of Tijuana, 4 chansons, 4 réussites.
Révélations 2013 : Choix certes difficile, mais c’est Scarecrow qui détient la palme de l’originalité qui m’a le plus emballé.
Déception 2013 : Tracer sans aucune hésitation.

 

Les choix de Marie Maillot :

Artiste de l'année: Plutôt qu’un artiste, je choisirais une scène : l’indie-folk nord-américain. En pleine expansion depuis ces 5 dernières années, le meilleur est encore à venir ! Pour vous ravir les oreilles: Will Driving West, Local Natives, Iron And Wine, The Lighthouse and the Whaler, The Cave Singers
Les meilleurs albums: Franz Ferdinand – RIGHT THOUGHTS, RIGHT WORDS, RIGHT ACTION // The Virgins – STRIKE GENTLY // Hanni el Khatib – HEAD IN THE DIRT
Révélation 2013 : Half Moon Run est la nouvelle perle indie du moment. Leur premier album à peine sorti,  Mumford and Sons les recrutaient pour jouer leur première partie. L’ambiance aérienne et légère de leur album DARK EYES est apaisante. Prenez le temps de les écouter et laissez-vous porter par leur talent.
Meilleur concert en salle : Damien Saez n’a pas besoin de publicité pour jouer à guichets fermés. Des textes de révolte si longs qu’il arrive sur scène avec un tas de feuilles volantes, une cigarette allumée et des apostrophes au public, voilà comment éveiller la foule. On rejette ce monde nécrosé jusqu’à la moelle durant deux belles heures.
Meilleur concert en festival : Asaf Avidan (Festival Crazy Week 2013 à Nice). On se dit qu’une telle voix ne peut pas être réelle… Eh bien si. Deux heures de frissons, on en ressort bouleversé par le dialogue qu’Asaf établit avec le public. Asaf Avidan n’est pas un chanteur, c’est un poète.

Les choix de Rodolfo Garcia :

Artiste de l’année : Nick Cave
Meilleurs albums : FADE de Yo la Tengo // MBV de My Bloody Valentine // Dream River de Bill Callahan
Révélation 2013 : Forks
Déception 2013 : Ringo Deathstarr
Meilleur concert en salle : Dinosaur Jr au Montreux Jazz
Meilleur concert en festival : Kurt Vile au Kilbi

 

Les choix d’Anthony Golay:

Artiste de l’année : Bertrand Cantat. Même si l’album n’est pas facile d’accès, le retour de l’artiste est 100% gagnant. Un retour pas évident, médiatisé, mais ô combien plaisant.
Meilleurs albums : …LIKE CLOCKWORK  de Queens of the Stone Age, un album qu’il a fallu découvrir petit à petit, mais qui se révèle une fois de plus magique.  THE INVISIBLE WAY de Low, un disque apaisant et profond pour la bande à Sparhawk, vive le rock Mormon ! THE SUN DOGS de Rose Windows, un rock rétro et psyché rempli de chaleur et de belles mélodies.
Révélation 2013 : Les Suisses de The Animen pour leur premier album excellent ainsi que pour l’énergie de leurs concerts. Et hors de nos frontières, citons les Californiens de Fidlar et leur album éponyme. C’est punk, c’est garage et ça fait chier vos voisins !
Déception 2013 : Dernier album de MGMT. Moyen, très moyen. Et le départ prématuré de Daniel Darc. Adieu le poète!
Meilleur concert en salle : The Bewitched Hands aux Docks et Swans à l’Amalgame d’Yverdon. Pop légère versus lourdeur hypnotique.
Meilleur concert en festival : Fucked Up au Kilbi et Neil Young au Paléo. Deux styles différents, mais que ce fût bon !
Clip 2013 : "Mind Your Manners" de Pearl Jam. Un superbe titre qui castagne et une réalisation vidéographique de grande qualité, un peu à la manière de "Do The Evolution".

Les choix de Regis Matthey :

Artiste de l'année : C'est de la triche, mais je vais citer Spotify qui m'a fait découvrir tellement d'artistes, aussi bien neufs qu'anciens. Allez, je vais quand même citer le retour gagnant de David Bowie et son remix scotchant de "Love is Lost".
Les meilleurs albums : C’est rare que j'écoute un album entier depuis que je "scroll" sur Spotify, mais je dirais THE GOLDEN AGE de Woodkid, RIGHT THOUGHTS, RIGHT WORDS, RIGHT ACTION de Franz Ferdinand et HI! des Animen
Révélation 2013 : Radical Face, Awolnation ou encore Ben Caplan
Déception 2013 : REFLEKTOR d'Arcade Fire, j'ai pas retrouvé le même entrain que sur leurs précédents albums
Meilleur concert en salle : J'ai pas trop fait de salle… citons juste Service Public Broadcasting (à l'Amalgame) pour leur duo samplant sur fond d'archives sonores et images de la BBC de la seconde guerre.
Meilleur concert en festival : Woodkid aux Eurock pour son univers envoûtant (déçu de l'avoir loupé en Suisse) ou Franz Ferdinand au Pully For Noise pour leur motivation à jouer leur nouvel album ainsi bien que leurs anciens tubes.

 

Les choix de Lisa Giraud Taylor :

Artiste de l’année : Arctic Monkeys, oui, je sais, j’en suis dingo, mais merdus, Arctic Monkeys, c’est quelque chose !
Les meilleurs albums : AM (Arctic Monkeys) // THE NEXT DAY (David Bowie) // MIAOW (Kursed). Je carbure à ses trois-là… avec une touche de Bill Ryder-Jones, Phoenix et Depeche Mode
Révélations 2013 : The Strypes, parce qu'ils sont divins ces petits irlandais et qu'ils envoient sur scène !
Déception 2013 : The Strokes, ça devient une habitude ou quoi ??
Meilleur concert en salle : Désolée, mais j’ai plus fait les festivals que les salles, et Phoenix a eu la mauvaise idée d’annuler mon dernier concert en salle de l’année.
Meilleur concert en festival : Si je réponds Blur partout, je peux ? Primavera Sound à Barcelone, à Dublin…

Les choix de Damien Zéni :

Artiste de l'année : Trent Reznor – Toujours aussi hyperactif, il signe un retour flamboyant avec Nine Inch Nails (Hesitation Marks) et un superbe album (Welcome Oblivion) avec How to Destry Angels. Sans parler de la participation à la BO de Sound City – le documentaire de Dave Grohl.
Les meilleurs albums : Deerhunter – MONOMANIA: Ambient-punk, une écoute suffit à en devenir complétement dépendant. Arcade Fire – REFLEKTOR: 4ème album exceptionnel et toujours aucun titre à jeter. Foals – HOLY FIRE: Un album classe, complet, sobre, propre et à la hauteur des espérances. The Besnard Lakes – UNTIL IN EXCESS, IMPERCEPTIBLE UFO : Fidèles à eux même, les canadiens ont une nouvelle fois rendu une copie parfaite.
Meilleur concert en salle : Sigur Ròs – Bâle – Pour en avoir pris plein les yeux. Grizzli Bear – Olympia – pour en avoir pris plein les oreilles et enfin Hanni El Khatib – Les Docks – Pour en avoir pris plein la gueule.
Meilleur concert en festival : Cat Power – Montreux Jazz – Pour avoir réorchestré et réarrangé tous ses titres. Nick Cave & The Bad Seeds – Paléo – Pour la puissance. Poliça – Pully for Noise – Pour l'intensité.
Révélation 2013 : Rhye – WOMAN – ça doit être la première fois de ma vie que j'écoute un disque de soul en boucle. Palma Violets – 180 – Parce que la soul c'est bien, mais ça va un moment.
Déception 2013 : Arctic Monkeys – AM – Trop attendu, trop ambitieux, trop gominé et trop prise de tête.
Pochette la plus dégueu : Yeah Yeah Yeahs – MOSQUITO – Même si c'est l'intérieur qui compte, je ne pensais pas que c'était possible de vouloir faire ça en 2013.
Chanson qu'on se demande pourquoi elle est sur le disque : "Old Dreams Waiting to be Realized" de The Knife. 19 minutes à écouter absolument. Heureusement le reste est nettement mieux.
Artiste qui prend probablement le plus de substance illicites mais on lui laisse quand même le bénéfice du doute : The Flaming Lips – THE TERROR –  C'est la classe, mais c'est pas possible qu'ils ne prennent rien, sinon c'est grave.

Les choix de Damien Rodrigues :

Artiste de l'année : Marshmallow (C’est certainement l’album que j’ai le plus écouté, et dès les premières secondes tu chantonnes comme un con, mais c'est bon !)
Les meilleurs albums : 1/ Bass Drum Of Death – BASS DRUM OF DEATH (Du garage rock cradingue efficace), 2/ Cage The Elephant – MELOPHOBIA (pour ce troisième opus, les petits gars du Kentucky montrent qu'ils savent évoluer au fil du temps), 3/ Portugal. The Man – EVIL FRIENDS (Le gang des moustachus à frappé !)
Révélation 2013 : Palma Violets (Vivement le deuxième album)
Déception 2013 : Daft Punk ! Non mais où est passé le beat de "Discovery" ?!
Meilleur concert en salle : Awolnation au Nouveau Casino (Paris). Un californien barbu, surfeur, avec une voix rauque, et qui joue de n'importe quel instrument ça fait toujours son petit effet.
Meilleur concert en festival : Pas de festival cette année, donc je rajoute Marshmallow au Bouillon (Orléans). Après un concert comme ça, tu as envie d’aller te siffler une bière avec le groupe.

 

Les choix d’Emilie Litzler :

Artiste de l'année : Marshmallow (ça donne la patate et la banane, et puis c’est Damien qui conduit donc c’est lui qui choisit la musique en voiture…)
Les meilleurs albums : Fumuj – FUMUJ // Portugal. The Man – EVIL FRIENDS // Franz Ferdinand – RIGHT THOUGHTS, RIGHT WORDS, RIGHT ACTION
Révélation 2013 : Marshamallow (découvert en concert en début d’année)
Déception 2013 : A regret l’album WHITE PAINT de Hollerado, j’espérais retrouver le style qu’ils avaient développé avec “Juliette”.
Meilleur concert en salle : Awolnation (une infidélité à Billy Talent mais j’ai trouvé qu’ils étaient trop sages sur scène)

Les choix de Cédric Droguet :

Artiste de l'année : Mark Lanegan : S'il y a bien quelqu'un pour incarner la version 2.0 du rocker c'est bien lui. Après un album excellent en 2012, il est à nouveau sur la brèche en 2013 avec un album original (IMITATIONS), une collaboration avec Moby et sa participation au …LIKE CLOCKWORK des Queens of the Stone Age.
Les meilleurs albums : Difficile de choisir pour ma part tant il y a eu de bonnes choses alors j'ai plutôt envie de mettre en avant des choses moins évidentes, des coups de cœur comme PAIN IS BEAUTY de Chelsea Wolfe, WARP AND WEFT de Laura Veirs, MONSTRORUM HISTORIA de Lo! et TOMORROW’S HEARVEST de Boards of Canada.
Révélation 2013 : Wolfman et en plus ils sont suisses (coccorico !)
Déception 2013 : Chelsea Light Moving et The Old Wind Beaucoup d'attentes de ces vieux briscard mais au final des flop peu originaux voire pire.
Meilleur concert en salle  : Dead Skeletons à L'Amalgame (!!!) Bien bien trippant !
Meilleur concert en festival : The Flaming Lips au Bad Bonn Kilbi qui malgré le froid pénible, une pluie tout aussi glaciale et la sonorisation désastreuse du festival ont su être généreux et nous transmettre de la chaleur (et ça faisait bien 15 ans que je voulais les voir !!!)

 

Les choix de Jonathan Massonnet :

Artiste de l’année : Lou Reed, mais d’autres raisons aurait été préférables
Les meilleurs albums : …LIKE CLOCKWORK de Queens of the Stone Age / MELOPHOBIA  de Cage The Elephant / PUSH THE SKY AWAY de Nick Cave and the Bad Seeds / INFESTISSUNAM de Ghost B.C. / EVERST de Girls in Hawaii.
Révélation 2013 : Fauve et le Genevois de Disagony
Déception 2013 : COMEDOWN MACHINE des Strokes et AM des Arctic Monkeys
Meilleur concert en salle : Queens of The Stone Age à la Halle Saint-Jacques de Bâle.
Meilleur concert en festival : Saez au Paléo Festival : on aurait préféré le voir ailleurs ; et avec lui, c’est noir ou blanc, mais au moins vivant, loin des prestations convenues que l’on voit souvent en live.

Les choix d’Emmanuel :

Artiste de l’année : Michael Poulsen chanteur de Volbeat
Les meilleurs albums : OUTLAW GENTLEMEN & SHADY LADIES de Volbeat // LIFE AFTER DEATH de Creepshow // SHADOWS GREYS AND EVIL WAYS de The White Buffalo // BAD COWBOY de Seth Gueko
Révélation 2013 : Krimh Kerim
Déception 2013 : la mort de Jeff Hanneman
Meilleur concert en salle : Royal Republic en plein 1er août avec une température avoisinant les 38°c dans la salle à 21h00
Meilleur concert en festival : Benighted

 

Les choix d’Anita Baumgartner :

Les meilleurs albums : POP COLLECTION de Kadebostany et THUNDER LIGHTNING STORM de Kapnorth
Révélation 2013 : Fergessen
Déception 2013 : The Hyènes
Meilleur concert en salle : Shannon Wright à l’Amalgame
Meilleur concert en festival : Deftones
 

Les choix de Julien Regamey :

Artiste de l’année : Queens of the Stone Age, retour fracassant de Josh et sa bande avec un album inspiré (voir ci-dessous) et qui rend le groupe plus accessible avec des mélodies plus « pop » ou intimes.
Les meilleurs albums : Queens of the stone Age, …LIKE CLOCKWORK, ça commence par trois points de suspension, puis un bon poing dans la gueule et enfin on reste suspendu. Superbe ! Et aussi Palma Violets, 180, Si ce premier opus n’est qu’un demi-tour, on se réjouit déjà du prochain.
Révélation 2013 : Palma Violets, premier album plein de promesses et une prestance indéniable sur scène.
Déception 2013 : The Strokes, C’est peut-être un peu sévère, mais on attendait mieux d’eux. D’une part au niveau de l’album dont on salue tout de même la recherche de direction et sonorités nouvelles, mais surtout par l’absence de tournée. Peut-être pour 2014… espérons-le. Et citons aussi la misérable affluence pour la venue d’Eiffel au festival GRATUIT de la Paillote à Morges. Ok, il faisait un temps dégueulasse, ok ils étaient programmés à 23h45… mais Eiffel bordel !
Tristesse 2013 : Décès de Lou Reed
Meilleur concert en salle : –M-, Caprice festival, On est pas fan des artistes qui parlent trop ou font n’importe quoi pour captiver l’audience. Avec -M- c’est naturel et automatique. Une énergie communicative et un artiste français majeur. Excellent !
Queens of the Stone Age, Halle St-Jacques, Bâle, Pas le meilleur live des QOTSA auquel on ait assisté, mais encore au dessus du reste en 2013.
Meilleur concert en festival : Blur, Paléo festival, Enfin vu la légende sur scène ! Une setlist sans véritable surprise, mais un show énorme, maitrisé de bout en bout. Une belle soirée avec quelques Lords, quelques bières et les époux Humeau dans les parages.
Palma Violet, Paléo festival, un peu plus tôt dans la soirée, on fait le détour par… le Détour pour voir les gamins de Londres en live. Les titres de l’album sonnent plus rock en live et le bassiste est fou. On est sur le cul et conquis : Révélation 2013 !
L’insupportable tube 2013 : Daft Punk, "Get Lucky" : L’album est plutôt bon et la rythmique funky très réussie. Un super tube dans l’ensemble! Mais un tel matraquage était-il vraiment justifié ? Dommage, ça use…
L’insupportable clip 2013 : Robin Thicke, "Blurred Lines" : Pas inintéressant à la base, avec un bon groove et Pharell Williams au top et décidemment partout en 2013, mais fallait-il vraiment déshabiller des filles et que Robin Thicke se la pète autant à la téloch’ pour vendre ce truc ?
L’insupportable buzz 2013 : Miley Cyruss, Pour l’ensemble de son œuvre : Simplement vulgaire. Rien à dire, si ce n’est que je suis content de ne pas avoir une fille de 14 ans en quête de repères à la maison !
 

Les choix de Nicolas Boche :

Artiste de l’année : Nick Cave. A 56 ans, l’Asutralien est plus présent que jamais avec un album studio, un enregistrement live et une tournée mondiale.
Les meilleurs albums : NOMAD de Bombino : quand le blues Touareg rencontre le groove de Dan Auerbach (producteur de l'album). HEAD IN THE DIRT de Hanni El Khatib  : Dan Auerbach, encore lui, aux manettes pour produire le second album du fils spirituel des Black Keys. Seul bémol, la production est un peu lisse par moment. FAIN de Wolf People : pour le timbre de voix unique de Jack Sharp. PUSH THE SKY AWAY de Nick Cave and The Bad Seeds : parce que Nick Cave !
Révélation 2013 : Les Suisses de The Calling Sirens : pour la rugosité des compositions et de la voix de Christoph Ziegler. Mauvaise nouvelle, ce dernier a quitté le groupe, bonne nouvelle il est remplacé par une vieille connaissance : Nadja Zella
Déception 2013 : Pas d'attentes particulières, donc pas de vraies déceptions non plus. Mais si il faut tout de même en citer une je dirais le second album d'Anna Calvi, trop expérimental a mon goût.
Meilleur concert en salle : Alors là j'hésite entre Hanni El Khatib aux Docks et Bad Religion à l'Alcatraz de Milan, impossible de choisir !
Meilleur concert en festival : Et là j'hésite aussi, rien ne m'a laissé de souvenir impérissable en openair cet été, je dirais peut-être Eels au Pully For Noise.

 

Les choix de Matthieu Windey :

Artiste de l’année : Lou Reed. Difficile, voire impossible de choisir qui entre les Queens Of The Stone Age, Arctic Monkeys, ou Arcade Fire ne mérite pas ce titre. Les trois groupes s’imposent comme les valeurs montantes de 2013. Mais n’en déplaise aux Daft Punk, David Bowie ou autre Nick Cave qui ont marqué du sceau des légendes cette épopée annuelle, on ne peut que rendre hommage à Lou Reed. La classe Rock perd un des ses plus majestueux cancres. Bon vent dans ton Velvet Undergound cher Lou. Et merci !
Les meilleurs albums : KVEIKUR de Sigur Ros. Les Islandais n’enchaînent plus les albums mais plutôt les chefs d’oeuvres. Quel autre groupe contemporain affiche une telle originalité et une recherche sonore aussi chiadée? Aucun. PSYCHIC de Darkside.  Nicolas Jaar seul c’est déjà bien. Et puisqu’à deux c’est toujours mieux, son projet avec le multi-instrumentiste Dave Harrington nous projette dans une autre dimension. Une aventure entre electro, psychédélique et rock à la fois vintage et en avance sur son temps. THE DROP de Pinkunoizu. Le quatuor danois a la vie devant soi, et pourtant leur deuxième album explose une maturité rare, entre envolées volcaniques, exubérance innocente et textes engagés. Ca ressemble à une définition du rock ça non ?  
Révélation 2013 : Cloud Control : Avec DREAM CAVE, leur deuxième album, les Australiens nous prennent a la gorge. Un rock psyché entre Radiohead et Pond. A suivre de très près. 
Déception 2013 : Cold War Kids : Leur album DEAR MISS LONELYHEART est en dessous de leurs précédentes productions. Un penchant pour l’originalité en berne et un manque de parti pris évident.
Meilleur concert en salle : The National au Point Ephémère de Paris. Les Américains ont produit un des meilleurs albums de l’année avec TROUBLE WILL FIND ME. Dans la salle mythique du Point Ephémère, la troupe a livré un show électrique, intime et sincère. Inoubliable.
Meilleur concert en festival : Sigur Ros, Les Nuits de Fourvière à Lyon. Sigur Ros a ébloui le théâtre romain de Fourvière le temps d’un concert. Un instant magique où le groupe a interprété ses meilleures compositions et une bonne partie de son denier album. La symbiose avec le public fut totale.

Les choix de Joëlle Fantoli :

Artiste de l’année : Macklemore
Les meilleurs albums : ONE BREATH d’Anna Calvi // THIS SILENCE KILLS de Dillon // RANDOM ACCESS MEMORIES de Daft Punk //  THE HEIST  de Macklemore
Révélation 2013 : Dillon
Déception 2013 : Kavinski
Meilleur concert en salle : Lianne La Havas
Meilleur concert en festival : The Animen

 

Les choix de Sedastian :

Artiste de l’année : Avicii, Roi incontestable des DJs, détrône cette année Daft Punk et règne sur le royaume de l'électro en nous enflammant depuis l'été avec des tubes empreints de folk tels que Wake Me Up  ou Hey Brother.
Les meilleurs albums : Tegan and Sara – HEARTTHROP : Les Canadiennes prennent un risque avec cet album au son électro très différent des précédents, mais qui fonctionne tout autant // Hurts – EXILE : Deuxième album du duo de Manchester, dont Theo Hutchcraft et sa voix toujours aussi magnétique. // Skillet – RISE : L'agressivité des morceaux et la rudesse de la voix de John se frottent à l'émotion de celle de Jane et aux textes emplis d'espoir. À vous donner des frissons. // Black Veil Brides – WRETCHED ANS DIVINE: THE STORY OF THE WILD ONES: Troisième album du groupe de rock américain. Si vous n'accrochez pas, écoutez au moins  In The End, la chanson rock de l'année.
Révélation 2013 : Alex Hepburn, artiste anglaise, et son titre très poignant UNDER. Sa rayure dans la voix ne laisse pas indifférent. Une personnalité tout-à-fait charmante. Profondément touchant et intense. Juveniles, groupe français d'électro-rock aux allures disco. On retiendra principalement Fantasy  et Strangers. Lorde, artiste néo-zélandaise qui fait une montée fulgurante sur la scène internationale. Son premier album PURE HEROIN contient 10 morceaux dont les irréprochables Royals et Buzzcut Season. On regrette seulement que "Bravado" n'y figure pas. En tout cas, on n’a jamais entendu ça. Frais et enivrant. Twenty One Pilots, groupe de rap électro-rock américain. Leur troisième album (premier album produit par une maison de disques) VESSEL est un petit bijou.
Déception 2013 : Fall Out Boy – PAX AM DAYS: Cet EP punk de 8 titres tout droit sorti d'un garage d'adolescents boutonneux aurait mieux fait d'y rester. Sale et spasmophilique.
Meilleur concert en salle : Jake Bugg, La Laiterie, Strasbourg, en mars: Des interprétations fidèles à l'album et un Jake tout en sobriété. Une agréable soirée.
Meilleur concert en festival : 30 Seconds To Mars, Théâtre de plein air, Colmar: Une ambiance de folie avec un Jared Leto à la hauteur de la température de cette journée d'été.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page