mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Paléo 2012

Paléo 2012

La prog'

PREVIEW - Les têtes d’affiche du Paléo 2012 sont dévoilées : Sting, Lenny Kravitz, Stephan Eicher, Roger Hodgson, David Guetta, The Cure, Franz Ferdinand, Garbage, The Kills, The Kooks, Bloc Party, Bon Iver et bien d’autres.

 

Mardi
Le Paléo Festival a dénudé le programme de sa 37e édition ce matin. Il commencera, mardi 17 et mercredi 18, avec deux bonnes journées que les lecteurs de Lords of rock devraient apprécier. Franz Ferdinand revient après trois ans d’absence au Paléo. Il y aura aussi Hanni El Khatib, qui fait du rock comme un garçon des années 50 qui porte des blousons en cuir et qui se coiffe à la brillantine, les presque seuls français (avec Phoenix) qui sont plus connus aux USA qu’en France M83. Sinon, dans les groupes suisses, un très bon groupe tessinois Peter Kernel ainsi qu’un des coups de cœur de Lords Of Rock cette année, les Valaisans de The Sound Of Fridge. Question chanson française, il y aura Hubert-Félix Thiéfaine, qui a conquis deux Victoires de la musique cette année, Camille et Brigitte. On remarquera aussi la présence d’Omar Souleyman, nouvelle coqueluche du label Sublime Frequencies.

 

 

Mercredi
A part les trois groupes du Village du Monde (Moyen-Orient), il n’y aura que des groupes de rock ou d’electro ce jour-ci. Robert Smith sera sur la plaine de l’Asse avec son orchestre The Cure. Justice revient avec une formation un peu différente que celle de 2008, tournée durant laquelle on les accusait de ne rien faire sur scène sauf lever les bras et checker leur mail. Ils sont annoncés comme Justice live – à voir. Sinon, Bon Iver et son indie folk orchestral qui a gagné un Grammy en 2011. Ça risque d’être un des meilleurs concerts du paléo cette année. Il aura aussi Other Lives qui ont fait salle comble au Romandie il y a quelques semaines. C’est un peu les nouveaux Fleet Foxes américains, et ça envoie du paté en concert. Quant aux suisses, le veveysan Buvette et son electro de plage et The Deadline Experience, un groupe de Nyon plutôt bonnard. Dans les noms intéressants, on peut encore citer les gonzesses de Warpaint, ou Givers, un groupe dans le style de Vampire Weekend, mais en plus percussif et moins pop.

 

 

Jeudi
La tête d’affiche de jeudi, c’est Sting. Il viendra apparemment dans une formation de type classique rock, avec pas trop d’orchestre symphonique ou ce genre de truc. Niveau rock, pas grand chose d’intéressant sauf peut-être un étonnant groupe suisse : Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, et un projet plus sympa, aussi suisse, Hamemal Abaté & Imperial Tiger Orchestra, un groupe qui fait de la musique éthiopienne. Le jeudi, c’est la soirée de l’esprit de rastafari avec : Groundation, Raggasonic et Hollie Cook, fille de Paul Cook, batteur des Sex Pistols.

 

 

Vendredi
Rien de très intéressant niveau pop/rock le vendredi, sauf peut-être Lenny Kravitz, un chouillas. Mais des groupes de Hip Hop plutôt cool comme 1995, des jeunes nostalgiques du hip hop des années nonante qui montent pas mal ces temps-ci. Il y aura aussi Dope D.O.D., un super groupe de hip hop qui viennent des Pays-Bas et qui ont tous des têtes de serial killer, qui rappent comme Joey Star mais en plus vénère.

 

 

Samedi
Samedi soir, il y a des grands noms du rock qui pourraient faire de bons concerts, même si c’est un peu des groupes de rock sur le retour. Il y aura Garbage, Bloc Party, The Kooks, The Kills. Une sacrée affiche tout de même. Niveau chanson française, même si tout le monde s’en fout, il y aura Bénabar et Thomas Dutronc. Pas besoin de vous les présenter. Par contre, jouera ce soir aussi une chanteuse assez intéressante qui s’appelle Giedré. Elle fait de jolies chansons qui parlent de pédophilie et de contraception.

 

 

Dimanche
Dimanche, c’est un peu la soirée fourre-tout qui doit plaire à tout le monde. Et, c’est assez bien réussi. Je me réjouis beaucoup du concert de Roger Hodgson, ex-membre fondateur de Supertramp qui leur a composé tous leurs tubes. David Guetta, ça c’est juste pour mettre son nom, avec 77 Bombay Street et Kev Adams, la nouvelle star des ados. Rien de terriblement excitant ce dimanche sauf peut-être The Rebels Of Tijuana, un groupe qui fait de la musique comme Jacques Dutronc et ça sonne plutôt bien.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page