mardi , 25 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » La Rue Kétanou et le JOSEM

La Rue Kétanou et le JOSEM

Live

Label: L'Autre Distribution / Disques Office

NOUVELLE SCENE FRANCAISE – Souvent associé à Tryo et Ogres de Barback, La Rue Kétanou est rapidement devenu un groupe majeur de cette nouvelle scène alternative, mêlant chanson française, folk et musique de rue. Accompagné cette fois d’un orchestre symphonique, le trio de La Rochelle sort un deuxième album live.

« Rocker » que nous sommes, on nous a souvent fait le coup de l’orchestre symphonique. Et oui, Metallica avait plus ou moins lancé le truc en 1999 avec un bel album live (S&M) accompagné de l’Orchestre Symphonique de San Francisco. Le heavy de Metallica se mariait à merveille avec l’orchestre, respect aux Four Horsemen et à Michael Kamen. . Depuis d’autres groupes s’y sont essayés, sans forcément convaincre… C’est au tour de La Rue Ketanou de se faire plaisir dans cet exercice périlleux. La tournée a eu lieu il y a deux ans, le délire avec l’orchestre a duré trois dates et le résultat est maintenant disponible.

Le groupe a trois albums studio à son actif, un live et ce live symphonique. On espère que le prochain disque ne sera pas un best-of… Car la Rue Kétanou est un groupe qui compose de belles chansons et qui a une identité propre. Nous sommes d’accord qu’il y a des milliers de groupes de rues talentueux et méconnus dont on ne parlera jamais et qui sont sans doute largement plus talentueux que la plupart des groupes célèbres, mais voilà…La Rue Kétanou a su se démarquer et rendre populaire le style « artiste de rue ». Respect à eux. Ils viennent de la rue, ils le revendiquent et c’est tant mieux.

 

 

Ce style urbain (Rap N’Roll) additionné d’une base classique (symphonique) est tout à fait adéquat et adapté à la scène. Le public présent a probablement dû se régaler durant ces trois dates. Le résultat sur CD (MP3 pour les jeunes) est agréable, bien foutu, mais ne restera sans doute pas comme « album mythique ». Pourtant l’Orchestre du JOSEM apporte sa touche et son talent (Sur Les Chemins de La Bohème), mais l’auditeur restera toujours plus touché par le trio originel sur ces fameux tubes (La Fiancée de L’eau, Les Cigales, Ma Faute à Toi). Un disque que les adeptes du groupe apprécieront à sa juste valeur, mais peut-être pas l’album idéal pour se faire une idée du genre proposé. L’album live sorti en 2003 (OUVERT A DOUBLE TOUR)  reste un grand moment dans la carrière de la Rue Ketanou. Et c’est normal de se référer à ce disque car les Français sont un groupe de scène, de live, un groupe qui vit avec (et grâce) à son public. Quand les musiciens parlent entre les chansons et s’amusent sur scène, on crève d’envie de les voir… On attend donc les prochains concerts pour y aller.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page