mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Keane

Keane

Perfect Symmetry

Universal


Après les déboires de Tim Chaplin, enfin remis de ses nombreux excès, la formation de l’East Sussex, forte de deux albums qui ont marqué les esprits (Hope And Fears et Under The Iron Sea), en remet une couche. Troisième effort brillant, Perfect Symmetry ose se démarquer de ses deux prédécesseurs par quelques arrangements audacieux et un côté moins mielleux très bienvenu. Le premier single, “Spiralling”, a beau énerver par ses “whouuuu”, le reste du morceau n’en reste pas moins d’excellente facture. Il en va ainsi des titres suivants, qui parfois tiennent un côté agaçant, mais auxquel on s’attache néanmoins assez fortement.

Tim Chaplin aura compris que ce sont bien les défauts qui confère à un bel objet une aura supplémentaire, ainsi qu’un charisme. C’est probablement en suivant ce précepte que Perfect Symmetry a été enregistré. Ecoutez-le une fois, vous serez légèrement irrité. La deuxième fois, vous ne le trouverez pas si mal et dès la fois suivante vous ne pourrez plus vous en passer. Une prise de risque payante et plaisante. Car plus les écoutes passent, plus les passages mal-aimés se dévoilent et finissent par révéler la véritable essence de cet album, le meilleur de Keane à ce jour.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page