mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Daughn Gibson

Daughn Gibson

Me Moan

Label: Sub Pop / Irascible

ELECTRO-POP-FOLK – Daughn Gibson revient avec un deuxième album qui ne laissera pas l’auditeur indifférent. Avec son savant mélange des genres, il parvient à nous surprendre, nous toucher et nous faire voyager dans les vastes contrées américaines.

Le beau et ténébreux Daughn Gibson a grandi en Pennsylvanie avant de faire sa route (entre autre comme chauffeur poids lourd) comme musicien dans les clubs new-yorkais. Il officiait comme batteur au sein de la formation Pearls and Bass. Le style actuel de Daughn Gibson ne se limite vraiment pas à de l’électro-pop. Alors certes, les samples et les lignes synthétiques sont hyper présentes, mais tout au long de l’album l’auditeur découvre les nombreuses facettes de l’artiste. La première chose qui surprend c’est la voix du bonhomme. Une voix très basse, de baryton, qu’il utilise comme un véritable crooner et qu’il peut même déformer à l’extrême (The Right Signs). Cette voix, sur ce style musical est assez déroutant, il faut l'avouer. On se laisse aussi surprendre par quelques instruments atypiques, notamment de la cornemuse (Mad Ocean), du trombone ou de la pédale steel guitare, mais le fait de varier ces morceaux est plutôt une bonne idée. Une base électro, des guitares souvent rock, parfois folk, ou frisant l’americana… et cette voix d’outre-tombe qui nous trouble avec ces mélodies peu accessibles…

Si les mélodies ne sont pas si accrocheuses, l’album dans son ensemble n’est pas non plus facile d’accès. L’ambiance y est particulière. Ce brave Daughn ne fait pas de la musique de masse. Pour y entrer au plus vite, on vous conseillerait presque d’écouter quelques fois "Phantom Rider" ou "Kissin on the Blacktop" pour son côté rock. Un côté un peu rétro avec des sonorités années 80’s peut aussi surgir (Franco) au détour d’une mélodie.

ME MOAN est un album intéressant qui s’apprécie au fil des écoutes, qui a beaucoup de qualité, mais qui ne plaira pas à tout le monde. On peut le conseiller, mais ce ne sera sans doute pas notre priorité.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page