mardi , 25 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Bombay Show Pig

Bombay Show Pig

Vulture / Provider

Label: Believe

INDIE-ROCK – Fraichement sorti dans sa version "extended" ce premier album de Bombay Show Pig était très prometteur : le duo - un gars à la gratte et une fille à la batterie, formule efficace si il en est - nous avait déjà gratifié d'un EP bien accueilli par la critique. Voyons donc si VULTURE / PROVIDER tient ses promesses.

On peut dire ce qu'on voudra un duo homme/femme, guitare/batterie c'est toujours la promesse d'en prendre plein la tronche ! Comme si le nombre devait être compensé par l'intensité et l'énergie déployée. Les Bombay Show Pig se composent donc de Linda à la batterie et de Mathias à la guitare et ne font pas exception à la règle. Le duo, basé à Utrecht aux Pays-Bas, n'en est pas tout à fait à son coup d'essai ; en effet ce premier album – VULTURE/PROVIDER – est composé de quelques pistes déjà présentes sur un EP sorti en 2012 et chroniqué par nos soins. Le tout a été agrémenté de plusieurs nouveaux morceaux ainsi que de 3 remixes.

L'album s'ouvre sur "Sancho Panza" et la voix joliment éraillée de Linda. Le son est bien rock, avec juste ce qu'il faut de pop pour faire prendre la sauce et évoque plus les Tings Tings que les White Stripes. On enchaine avec "Shackles and Chains" et cette fois-ci Mathias au vocal; c'est que le duo a la particularité de se partager le chant.

En alternant des morceaux légers comme "On a plane" et "Stuck in the state of mind" ou plus denses comme "Fingerprint", "Il intention" et "Wires" les hollandais varient judicieusement le rythme de l'album. Les 3 remixes quant à eux n'apportent franchement pas grand chose. Au delà des références évidentes comme The Kills, les compositions des hollandais m'évoquent plutôt Arcade Fire, que ce soit au niveau vocal ou de certaines orchestrations. Comment un duo peut-il sonner comme un groupe composé d'une dizaine de musiciens ? C'est que Les hollandais utilisent passablement de samples.
En résumé Bombay Show Pig nous livre une petite pépite qui ne révolutionnera certes pas la face du rock mais qui reste très efficace et accrocheuse. Cet album leur a déjà assuré une jolie tournée en Europe et aux USA en 2013, et je pense qu’on les retrouvera cet été dans quelques gros festivals. En attendant ils seront en France dès le mois de mars. A suivre !


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page