mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Gaspard Royant

Gaspard Royant

10 Hits Wonder

Label : Sardanaple

ROCK - Gaspard Royant, voilà un nom qui a remué la scène rock française en ce début d'année. Mais que vaut ce "10 Hits Wonder" ? La réponse maintenant !

Tout le monde se souvient de 1985 ?? non ! Vous vous souvenez probablement du « bon vieux rock » qui enflamme la piste de danse à la soirée de prom dans retour vers le futur… oui !
Gaspard Royant transmet, à travers ce nouvel album, deux états d’esprit véritablement différents… retour sur cet album surprenant.
Les quatre premières chansons de l’album dégagent une atmosphère retro mélancolique, voire dramatique dans la troisième. « Back to where we aim » fait frissonner. Gaspard chante la mélancolie du temps passée. Ce sentiment se sent même si vous n’avez pas lu le titre. Le clavier et la guitare donne une petite touche country étonnante. « This year beyongs to you” est une chanson orchestrale nous ramenant clairement aux sons purs des année 60 américaines. Cette chanson nous ramène vraiment dans le film précédemment cité. L’introduction de « Break-up bar » nous fait voyager dans le mystère d’un ancien western, dans un de ces films ou le héros meurt à la fin. La musicalité de cette chanson met réellement en avant la voix de Gaspard, une voix passant du grave à l’aigue en quelques notes seulement.

A travers les 5 chansons suivantes, Gaspard Royant nous amène en soirée, danser… La première fois que vous écouterez « All is truth », vous vous dandinerez ! Ce rythme jazzy accompagne volontiers une soirée entre amis. Dans « The one you need », Gaspard Royant est amoureux et le fait savoir. Le peps de sa voix est entrainant. Il donne l’impression de se justifier pour mieux convaincre sa partenaire.

L’introduction au piano de « The woods » nous amène dans une ambiance cabaret. Cette chanson est mon coup de cœur de cet album : une forte variation des rythmes, le passage des graves aux aigus, les cœurs accompagnent la voix mélodieuse et dynamique de Gaspard RoyantLa huitième chanson «  Marty Mcfly » est un hommage au film.. Ce n’est pas, de loin, l’unique référence à la trilogie dans cet album. Un rock pur qui nous ramène aux origines du rock américain.

Les instruments et les voix des accompagnateurs éclairent la voix pure de Gaspard Royant. Les chansons montent en puissance et révèle nt un talent, un dynamisme et beaucoup d’amour à revendre. L’ancien journaliste Gaspard Royant nous raconte, en dandinant, un petit peu de son voyage de deux ans aux états unis ! Petit clin d’œil aux deux musiciens du groupe, membre de Marshmallow (groupe rock français), que l’on retrouve dans un rythme plus proche du dernier acte de cet album !


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page