dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Tom Morello

Tom Morello

a.k.a The Nightwatchman

SonyBMG


Quelle est la signification du nom The Nightwatchman et pourquoi n’avez-vous pas signé cet album de votre vrai nom ?
Quand j’ai commencé à écrire les chansons, je jouais anonymement dans un bar de Los Angeles. C’était important pour moi de ne pas signer de mon nom, car les gens s’attendraient à me voir jouer les titres de RATM ou d’Audioslave. C’est pourquoi je commençais à signer The Nightwatchman, et ce nom semble être juste pour moi.

Parlez-nous de votre titre «One Man Revolution» ?
«One Man Revolution» signifie plusieurs choses différentes. Premièrement, c’est mon premier album solo. Cela m’a permis de ne plus être uniquement un musicien dans un groupe de rock ou le membre d’un parti politique qui se sert de ses dons artistiques dans un but opportuniste. Musicalement, c’est la première fois que j’écrivais chaque note et chaque parole de mes chansons. J’ai aussi dessiné la pochette et choisi les morceaux qui figurent sur le disque.

Est-ce que The Nightwatchman est une façon de  remplacer Rage Against The Machine afin d’aborder des sujets politiques ?
Dans cet album, les thèmes ne parlent pas franchement de politique. Par exemple, il n’y a pas de chanson qui dit : «Je hais Georges Bush», c’est un album très sobre. Pour moi, c’était la meilleure façon de me sonder et de connaître ma valeur réelle en tant que chanteur.

Quelle est votre chanson favorite ?
Pour un chanteur, choisir parmi ses enfants, c’est très dur. Mais j’ai vraiment aimé «One Man Revolution». C’est la dernière chanson que j’ai écrite. Je crois cependant que c’est la chanson «Until The End», qui termine le disque et qui est une «sommation» pour les uns et les autres, qui me touche le plus.

Quels artistes vous ont influencé ?
Plusieurs artistes m’ont influencé depuis Joe Hill jusqu’à Willy Godfrey, l’ancien Bob Dylan, Bruce Springsteen, Johnny Cash, Roger Waters, Peter Gabriel, Joe Strummer ou Chuck D.

Parlez-nous de Axis of justice.org ?
Axis of justice est une organisation à but non lucratif fondée par Serj Tankian (le chanteur de System of a Down) et moi-même. Son but est de rassembler les musiciens, les fans et les organisations politiques afin de combattre pour une justice sociale.

Avez-vous déjà programmé un tour Européen ?
Je me réjouis d’ores et déjà de revenir jouer sur vos terres d’ici la fin de l’été!

Tom, merci beaucoup de bien avoir voulu prendre le temps de répondre à mes questions.
Merci à toi pour cet interview!

Site officiel


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page