jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Patti Smith

Patti Smith

Twelve

SonyBMG


On a la rock n’roll attitude ou on ne l’a pas. Ce qui est certain, c’est que Patti Smith l’a eue très jeune et l’a encore pour de longues années, espérons-le. Désormais sexagénaire, la punk-poétesse de Chicago sort un x-ième album intitulé tout simplement Twelve. Ce qui correspond au nombre de titres du disque. Il s’agit de douze reprises, dont de nombreux classiques du rock.
Revenir en quelques lignes sur la carrière artistique de Patti Smith est assez compliqué, tant il y aurait d’éléments à citer. Elle a traversé toutes les époques, connu les plus grands artistes, mais a su garder son authenticité et sa sensibilité artistique. Sa vie n’a pas toujours été facile, le succès n’a pas été systématiquement au rendez-vous et beaucoup de ses proches sont décédés. De retour en comebacks, Patti Smith revient cette année encore. Les puristes n’ont pas à s’inquiéter, Patti a bien défini ses choix. Elle ne sort pas ce disque par manque d’inspiration, mais par envie de rendre hommage à ces artistes qui la touchent et par plaisir, tout simplement.

Attention chers lecteurs, tenez-vous bien, la playlist vaut la peine d’être intégralement citée, tant elle est monstrueuse :

1.    Are you experienced ? – Jimi Hendrix
2.    Everybody wants to rule the world – Tears for fears
3.    Helpless – Neil Young
4.    Gimme Shelter – The Rolling Stones
5.    Within you Without you – The Beatles
6.    White Rabbit – Jefferson Airplane
7.    Changing of the guards – Bob Dylan
8.    The boy in the bubble – Paul Simon
9.    Soul kitchen – The Doors
10.  Smells like teen spirit – Nirvana
11.  Midnight rider – Allman Brothers
12.  Pastime paradise – Stevie Wonder

Vous ne pourrez pas être insensible à quelques-uns de ces chefs-d’œuvre, repris avec goût et subtilité. Ne vous attendez pas à reconnaître le titre dès la première seconde. Certaines fois, c’est vrai, on repère très vite le morceau original, comme par exemple les Rolling Stones. Certaines notes ne trompent pas. Par contre, les fans de Nirvana n’ont qu’à bien se tenir. Si vous vous attendez à du grunge bien grailleux, vous pouvez aller vous recoucher. La force de Patti Smith consiste à ne pas copier les versions originales – nous ne sommes pas au karaoké du bal populaire -, elle interprète les titres à sa façon, très folk, très doux, très classe.

Nous pouvons que vous recommander d’être attentif à cet effort qui risque d’être un moment incontournable de la discographie de l’Américaine pacifiste. 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page