mercredi , 19 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Zomby

Zomby

Dedication

Label: 4AD / Musikvertrieb

DUBSTEP - Déroutant Zomby. Ses maxi influences lorgnent largement vers la breakbeat, la house, jungle, dubstep et bassmusic… et ça décoiffe !

A la première écoute, je me suis dit « Mais pourquoi moi ? Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter ça !? »….

Zomby, jeune artiste britannique, un peu barré et mystérieux, un brin farceur (ou mégalo ?) avec les journalistes, publie cet album avec les vocals de Panda Bear (découverte MySpace, encore, mais pas arrivée jusqu’à moi !).

Et là, gros blanc. Rien, absolument rien ne me parlait. J’ai hésité longtemps à écouter à nouveau ces 16 morceaux. Je dois avouer que j’ai senti tout à coup ma nullité en matière de musique grandir inexorablement… Ma culture rock & pop anglaise était toute révolutionnée…

Je ne comprenais rien à ce que j’écoutais et j’ai pensé à ne pas donner suite à cette demande de chronique… Cependant après quelques jours, j’ai enfoncé mes oreillettes MP3, j’ai profité de la grève des transports en commun pour marcher jusqu’au bureau avec « mon zomby » à fond. Et là, miracle. Sans toujours rien comprendre à ses influences, j’ai commencé à aimer certains morceaux (Natalia’s Song, Basquiat, A Devil Lay Here, Salamander) sans savoir pourquoi…

Donc, je dois avouer, que passé le premier moment déroutant et un peu alarmant, DEDICATION est un album étonnant (et détonnant), drôlement bien fait et qui profite de ce côté mystérieux qui ne peut qu’attirer de nouvelles oreilles….

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page