vendredi , 3 février 2023

The Hillbilly Moon Explosion

L’excellent RAW DEAL sorti l’année dernière regroupait une sélection des meilleurs moments du groupe ainsi que quelques nouveautés. Cette fois, il s’agit bien d’exclusivités avec ce nouvel opus. L’univers si particulier du groupe reste naturellement présent, d’ailleurs comment pourront-ils en sortir ? Impossible, les Hillbilly sont définitivement un groupe de rock à danser, un groupe de rockabilly, un groupe de cabaret. La voix gracieuse d’Emanuela attire l’auditeur dans ses filets comme les sirènes attirent les marins dans les profondeurs de la mer. Le disque débute ainsi, avec deux titres où elle prépare ses pièges, va-t-on succomber si vite? On croit les éviter lorsque le ton se durcit (She Kicked Me To The Cure) avec Baroni aux vocalises, mais on se fait happer avec "Natascia" et sa touche cabaret-jazzie. Un titre que l’on doit au guitariste manouche Dorado Schmitt.

 

 

Et tout au long de l’album, on traverse un film en noir et blanc que le groupe a monté de toute pièce. Tous ces morceaux nous envoient une quantité d’images, des ambiances feutrées des cabarets aux planchers en bois qui transpirent l’essence même du rock n’roll. Que ce soit sur les rythmiques plus rock avec Baroni au chant ou les ambiances plus dansantes avec Emanuela Hutter, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Et attention, on trouve des petits trésors en toute fin d’album avec le "Rock n’Roll Girl" (allez chérie, on danse le twist) et "Enola Gay" en dernière piste. Le célèbre morceau d’Orchestral Manœuvre In The Dark revisité à la sauce Hillbilly. Oh yeah ça swingue!

Check Also

Magoyond – Necropolis

OVNI – Magoyond. Retenez bien ce nom. Un album inclassable! Embarquez en direction de Necropolis. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *