samedi , 17 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » The Vaselines

The Vaselines

Sex With An X

Label: Sub Pop / Irascible


ROCK Ce groupe écossais est
principalement connu pour avoir été une source d’inspiration et un des groupes
préféré de Kurt Cobain. En écoutant leur dernier album, on comprend pourquoi le
leader de Nirvana appréciait autant ce groupe.

The
Vaselines a écrit durant sa carrière des morceaux que tout le monde connaît. En
reprenant quelques titres des Ecossais (Molly’s Lips, Son Of A Gun, Jesus
Doesn’t Want Me For A Sunbeam), Cobain a popularisé ce groupe qui restait
quelque peu dans l’ombre. Aux premières parties de concert jusqu’au jam, les
deux groupes ont souvent été liés jusqu’à la fin tragique de Nirvana. Pendant plus
de 15 ans les Vaselines ont mené leur carrière séparément et en 2008 le duo
Kelly-McKee s’est retrouvé pour repartir de plus belle. Après une compilation
l’année dernière, le groupe sort cette année un véritable album, ce qui peut
s’apparenter à un test important car soyons franc, bien souvent ces albums de
reformations ou ces retours has-been craignent un max. (Qui a dit les Guns ???).

Grunge ???

Malgré
les années, les cheveux gris et les rides, The Vaselines revient en pleine
forme avec un album de haute qualité. L’esprit alternatif, les accords basiques
qu’apprécient tant les amateurs de grunge ou tout simplement le sens de la
bonne chanson avec une mélodie simple et efficace, voilà ce qu’on peut
retrouver dans SEX WITH AN X. “Ruined” lance la barque dans l’océan avec un titre
rapide et très grunge finalement. Le titre éponyme de l’album arrive en 2ème
plage avec des sonorités et des harmonies plus guillerettes. Les deux voix
s’entremêlent toujours aussi bien, Eugene Kelly assurant principalement le lead
et Frances McKee les backing. “The Devil’s Inside Me” touche un côté plus sombre
et profond des Vaselines. Le côté répétitif de la guitare rythmique nous
rappelle encore un peu Nirvana de BLEACH avec un son beaucoup plus propre
naturellement. Quasiment tous les morceaux ont un truc accrocheur, l’excellent
“Turning It On” avec les voix qui se répondent a beaucoup de classe et de
noblesse. SEX WITH A AN X est un disque qui a du caractère, qui est souvent
très punchy (My God’s Bigger than your God) ou qui se complait dans une forme
de dérision (I Hate the 80’s) à toute épreuve. Grandiose !

Ce
retour gagnant ravira à n’en pas douter les fans du début et permettra à une
nouvelle génération de découvrir ce groupe. Il ne manque plus qu’un petit
concert dans le coin pour couronner le tout. Lords of Rock vous recommande donc
vivement cet excellent album.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page