vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Kurt Cobain

Archives des mots-clés : Kurt Cobain

Souscrire au flux

Mark Lanegan

Mark Lanegan, ça ne vous dit rien ? Bien qu'aillant collaboré avec des grosses pointures, le mythique chanteur américain est toujours resté plutôt  discret. Dans les années 90, il était ... Lire la suite »

Greenshape

"Storyteller" qui ouvre logiquement l'album est très pop, Greenshape accompagné du piano de Martin (pianiste surdoué) a une voix rappelant Mark Daumail (la partie masculine de Cocoon, avec qui il ... Lire la suite »

Foo Fighters

Tout est limpide après trente secondes du "Bridge Burning" introductif : c’est puissant ; guitares, basse et batterie déboulent toutes voiles dehors pour amorcer la déferlante. La magnifique voix de Dave Grohl, ... Lire la suite »

The Vaselines

Ce groupe écossais est principalement connu pour avoir été une source d’inspiration et un des groupes préféré de Kurt Cobain. En écoutant leur dernier album, on comprend pourquoi le leader de Nirvana appréciait autant ce groupe. Lire la suite »

Taylor Hawkins & The Coattail Riders

Second opus du groupe Taylor Hawkins & The Coattail Riders, ce Red Light Fever et une apologie du power chord. Un album rock, oui, avec tout ce que le terme rock peut comprendre. Développement avec un nouveau venu dans la maison. Sans connaître et au vu de la configuration (guitare, basse, batterie), on aurait pu s'attendre à un album grunge et pêchu, ou simplement modeste. C'était sans compter des invités de marque et une production archi-léchée. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce second album commence en grande pompe. Nul besoin d'écouter plus de trente secondes pour sentir le « trop-plein ». "Not Back Luck", titre introductif, annonce vite la couleur, à en juger son introduction. La suite est lourde et bien posée, une section rythmique carrée et rentre dedans. Le refrain survient en bourreau, les chœurs à la Queen se font leur place. Puis solo de guitare. Les guitares d'ailleurs, on en entend au moins trois ou quatre suivant les morceaux. Distortions ultra compressées et solos fitness sont le plat de résistance. Ça nous éloigne encore un peu du trio type garage. Assemblant des structures rock tout au plus basiques et des fioritures omniprésentes à la guitare, le groupe maintient toutefois une cadence puissante et exaltée, alternant entre passages calmes et passages plus destructifs. Guest stars de l'album, Brian May (Queen), Dave Grohl (Nirvana, Foo Fighters) et Roger Taylor (Queen) font la part belle au rock lourd et hi-fi qui parsème la galette (à noter que Taylor Hawkins n’est nul autre que le batteur des Foo Fighters, batteur-chanteur ici avec les Coattail Riders). Lire la suite »

Pearl Jam

Début des 90’s, Pearl Jam se forme sur les cendres de Mother Love Bones. La scène de Seattle est en pleine effervescence. On parle alors de Soundgarden, Nirvana ou encore Alice in Chains. Pearl Jam en tant que petit dernier frappe très fort d’entrée de jeu. Leur premier album TEN est un succès international et Seattle devient la première ville rock ou grunge du monde. Un mouvement vient d’apparaître, une culture est née. Le chanteur Eddie Vedder, de par son charisme et son talent, devient une référence. Lire la suite »

The Vaselines

The Vaselines embrase la musique de 2009, c'est la résurrection rock de l'année, admirés par Kurt Cobain, NME blabla, etc. Fraîcheur peut-être... reste que ce groupe lubrique était bien inactif. 17 ans, depuis ALL THE STUFF AND MORE. Reformation en 2006, et ENTER THE VASELINES cette année. Moitié best of, moitié démos, l'occasion de vérifier si ce phare des années 1990 a bien tenu les tempêtes de nouvelles influences qui ont déferlé depuis. Ok cowboys, que cachez-vous donc là-dessous? Eh! bien: caleçons, strings et le reste. "The Day I Was A Horse" saisi les femmes au lasso. A vue. Sans prétention aucune. On imagine les groupies danser lors des festivals, dans le faste de la déchéance moderne, ne comprenant rien aux paroles de ce groupe d'Écossais. Lire la suite »

Revenir en haut de la page