Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Copenhague

Archives des mots-clés : Copenhague

Souscrire au flux

CODY

Récemment découvert sur scène lors du Montreux Jazz Festival, CODY prouve son potentiel sur album avec une folk pop des grands airs. Ils détonnaient dans le paysage de la soirée exclusivement danoise - Spot Festival - au Jazz Café : avec son violoncelle et sa prestance remarquable, ce septet montrait clairement ses préférences vis à vis de ses honorables collègues, Kiss Kiss Kiss et Ginger Ninja. Le storytelling plutôt que le rythme, le temps arrêté plutôt que l’efficacité de la formation. CODY a toutefois le talent pour tenter telle aventure, si bien que ce premier album pourrait très bien être signé par un groupe de roublards américains taillant la route, coûte que coûte. Il y a de quoi être bluffé en effet : on jurerait entendre du Calexico par-ci, du Wilco par là. Mais aussi du Piers Faccini, comme quoi il est possible d’être européen et prétendre pouvoir façonner une musique du Sud. Lire la suite »

Royal Republic

Quelle bonne surprise ! Lors des premières secondes d’"All Because Of You", j’ai tout de suite pensé qu’il s’agissait du nouveau projet de Dick Valentine, le charismatique chanteur d’Electric Six, cette façon de chanter à la Jello Biafra… J’ai immédiatement revu mes préjugés sur ce produit trouvé dans ma boîte aux lettres, et voici ce que j’en déduis: 1- "All Because Of You" : les paroles sont claires : It’s time to go c-c-c-craaaazyyyyy ! Parions que vous vous retrouverez nu(e) à sauter partout sur votre lit. Les quelques autres commentaires se trouvent dans le premier paragraphe. 2- "President’s Daughter" : un riff de guitare que Tom Morello ne renierait pas, la structure est simple : riff, chant, la guitare répond, re-chant et on balance le refrain. Il y a les chœurs à l’arrière qui soulignent bien. On ne relâche pas la tension. 3- "Walking Down The Line" : ces zigottos sont clairement là pour détrôner The Hives, ce titre en est la preuve. Royal Republic est assurément en bonne voie de le faire avec ses guitares incisives et survoltées, l’une répondant au riff de l’autre. 4- "21st Century Gentlemen" : « ‘cause I’m a man, I don’t expect you to understand / ‘cause I’m a man and I do wanna you because I can ! ». Le décor est donc posé, la messe est dite. 5 - "The Royal" : petit punk rock de 1’33’’ qui remet les pendules à l’heure, écoute durant laquelle je me dis que même Eagles Of Death Metal ont des concurrents sur leur terrain, avec l’expérience en moins assurément. Lire la suite »

Gravy

Amis du rock psychédélique, réjouissez-vous. Des bas fonds de Copenhague, un groupe est venu réveiller vos tympans, quelque peu endormis depuis plusieurs décennies. (…) Lire la suite »

Pully For Noise 07, jeudi

C’est par un déluge de pluie qu’a commencé l’édition 2007 du Pully For Noise ou Pluie For Noise, c’est comme vous voulez tellement c’est devenu une habitude. Malgré l’humidité ambiante, le festival peut s’appuyer sur un vivier d’habitués (…) Lire la suite »

Revenir en haut de la page