jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Raphael Saadiq

Raphael Saadiq

The Way I See It

Columbia - EMI


Who do they think we are ? Non contents de décérébrer nos djeuns avec du R’n’B produit à la presse hydraulique, voilà que certaines maison de disques
nous refont le coup du ” Le nouveau Bonux lave plus blanc ” ! Ah bon ? Parce
que l’ancien Bonux à savoir ici Motown et Stax, n’était pas aussi efficace ?
De qui se moque Raphael Saadiq ? Ben de nous tiens ! Autrefois, on utilisait
l’expression ” dans le vent ” pour quelqu’un qui était ” à la mode ” mais
aussi pour quelqu’un qui se faisait avoir. Nous sommes dans ce cas précis,
l’homme allant jusqu’à copier les pas de danse et les costumes slims fit de
nos chers soulmen disparus. Hérésie que de simplement comparer cet album aux
plus grands hits des années Motown, Stax et Atlantic ! Berry Gordy conçu
Motown selon son passé d’ouvrier automobile : produire des tubes à la chaine
tel que fut son métier d’assembleur mécanique à Détroit. Ok, tous les hits
n’étaient pas du standing d'”I Heard It Through The Grapevine” de Marvin Gaye ou de
“Ain’t Mountain High Enough” des Supremes mais les groupes Stax ou Motown qui
n’ont pas marqué l’inconscient collectif produisaient déjà une meilleure
musique que ce WAY I SEE IT.

Ce disque peut faire illusion chez les bobos, les
parents qui ont arrêté toutes activités culturelles à la naissance du
premier ( qui a dit des millions ? ) et tout autres incultes musicaux ou,
indulgence oblige, chez les ados. Pour paraphraser Danny Glover et même si je
suis bien loin d’avoir son âge : ” Je suis trop vieux pour ces conneries ! ”
Bien à vous.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page