dimanche , 3 juillet 2022

My AnT

Comment chroniquer un groupe que l’on ne connait absolument pas dans un style peu familier ? C’est simple, on écoute, et on attend. On écoute, et on attend. Verdict.
N’étant pas spécialement adepte de folk-rock, difficile de me lancer dans des comparaisons de puriste et d’analyser toutes les rythmiques de cet album. Mais mine de rien, pour un néophyte de la folk me voilà agréablement surpris, voire même séduit. Entre Absynthe Minded et The Shins, My AnT fait de la musique douce mais absolument pas soporifique. En fermant les yeux on s’imaginerait presque gambader dans les champs de coquelicots ou parcourir en vélo les sentiers sinueux le long de la Loire. Bon, on arrête les niaiseries et on va parler musique. La délicatesse et la légèreté des chansons “Drift Again” et “Lazy Song” pourraient rappeler “New Slang” des Shins, mélangée à du Blur puisque que le chanteur possède étrangement un timbre de voix relativement proche de Damon Albarn. Et pour ceux qui pourraient penser que toutes chansons sont molles, “Quick Look” les fera sans doute changer d’avis : un rock énergique pour entamer le morceau et un gros riff de guitare pour le clôturer. Le reste est principalement acoustique, l’association astucieuse des instruments font de NOT SPECIAL EXCEPT IN NORMAL WAY un album très entraînant. Le style me rappelle d’ailleurs celui des Bewitched Hands ou de François & The Atlas Moutains mais en plus tempéré.
Complètement inconnu sur le plan national, voilà encore un groupe français qui gagne à l’être. Espérons pour eux que cette révélation se fasse dès cette année.

 

Check Also

Meshuggah est (in)Immutable

TRASH METAL – Meshuggah produit peu mais de la qualité. Carré comme un emballage Ikea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.