Les sorties de la rentrée 2023

Salut les rockeurs, c’est la rentrée ! Il est temps de retrouver le chemin… des disquaires. Voyons voir d’un peu plus près ce qui vous attend de bon dans les prochains mois. La rédaction de Lords of Rock vous dresse une liste des sorties les plus intéressantes, et bien entendu c’est totalement subjectif. Nous ne parlerons évidemment pas des Rolling Stones, de Miley Cyrus et encore moins de Aya Nakamura.

Royal Blood
Back To The Water Below – 1er septembre
Chez Lordsofrock, on aime les duos rock qui balancent sur scène autant que quatre musiciens. Je ne vais pas faire ma chauvine en vous parlant de nos duos français Ko Ko Mo ou The Inspector Cluzo, ici on parle du duo Britannique plus connu derrière le hit “Figure it out” qui sort son 4e album en cette rentrée 2023. Un disque fidèle aux sons garage auquel ils nous ont habitués.

Skip the Use
Sound From the Shadow (EP) – 8 septembre
“Call me”, c’est avec ce single que Skip The Use nous a annoncé la sortie d’un EP surprise, un peu plus d’un an après la sortie de Human Disorder. “Call me”, un cri du cœur en featuring avec Youv Dee, jeune pousse du rap français. Bien Sûr, le rock prédomine sur ce titre et il faut s’attendre à un EP dans la même ligne du pur rock Skip The Use.

Coach party
KILLJOY – 8 septembre
Après avoir été invités par Nicola Sirkis himself pour assurer la première partie de la tournée des stades d’Indochine l’année passée, les britanniques dévoileront en septembre leur première galette. Les mauvaises langues diront “Mais pourquoi diable ce groupe en devenir s’acoquine avec un dandy soixantenaire qui n’a toujours pas appris à chanter juste, et ça après quarante ans de carrière ?!”. Le bon goût mes amis ! Le bon goût ! Nico a beau être clivant, il n’empêche que musicalement le gars écoute des pépites.

The Chemical Brothers
For That Beautiful Feeling – 8 septembre
C’est le 14e album studio pour le groupe electro-rock britannique. Une pochette psychédéliquement colorée donne envie d’ouvrir la boîte et d’insérer le disque dans le lecteur, à l’ancienne. Le single présentant ce nouvel opus se nomme “Skipping like a stone”. Dès la première écoute, je comprends mieux pourquoi cette pochette d’album. On se laisse facilement embarquer. Un bon son qui est dans la continuité de ton été.

Corey Taylor
CMF2 – 15 septembre
On ne compte plus les projets sur lesquels Corey Taylor, quand il ne fait pas de featuring pour des copains il prend le micro au sein de Slipknot ou Stone Sour. Cette fois le natif de l’Iowa revient en solo avec un son un poil plus doux qu’à son habitude. Ça braille moins (parfois), c’est plus mélodique (souvent) et ce n’est pas pour nous déplaire (toujours).

Danko Jones
Electric Sounds – 15 septembre
Sur Lords of Rock nous avons peu ou pas parlé de Danko Jones. C’est une erreur qui sera réparée aujourd’hui. Il faut pourtant dire que le groupe canadien passe très souvent dans nos oreilles, et ça depuis le milieu des années 2000, quand K-Rock New York émettait encore et enchainait des morceaux comme “Let It Die” de Foo Fighters, “In One Ear” de Cage The Elephant et donc “First Date” de Danko Jones. Avec eux, c’est avant tout une histoire de gros son. Il faut que ça envoie quelque chose de lourd et brut. La voix rocailleuse de Danko Jones apporte de la consistance à l’instru qui permet de se prendre une bonne claque dans la gueule sur chaque titre. Tout ça pour dire que les gus seront de retour avec la sortie d’un nouvel album qui sent bon les gros riffs.

Allah Las
Zuma 85 – 13 octobre
Du surf rock ultra cool qui donne soit envie de se dandiner, soit envie de siroter un mai tai sur une terrasse à Venice Beach. Ce groupe ce n’est pas juste un groupe. C’est aussi un podcast (Reverberation Radio) qui explore le cool et permet de se plonger des heures dans des raretés toutes aussi planantes les unes que les autres. Leur venue à Paris le 9 septembre au Trianon sent déjà la Californie, la détente quoi.

Chris Shiflett
Lost At Sea – 20 octobre
A priori rien de bien ronflant avec ce nom tout droit venu du fin fond de la Californie, sauf que le Chris en question n’est autre que le guitariste des Foo Fighters (ouais ouais, les vrais savent). C’est donc la troisième production studio, un poil plus tranquille que Dave Grohl et ça bande et beaucoup plus ricain dans le son.

About Author

Check Also

sting de retour pour une tournée de concerts en 2024

Sting enflamme Dresde avec des raretés et des classiques de Police pour le lancement de sa tournée “Sting 3.0”

Sting, l’icône du rock britannique, a donné le coup d’envoi de sa nouvelle tournée “Sting …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench