Après un passage financier et artistique „à vide“, voici voilà la nouvelle galette (euh, sortie il y a quelques temps – nos excuses !) du très respecté label Voodoo Rhythm Records ! Et quelle galette ! Le fin os du bassin et ses agitateurs du genou sont probablement les plus dignes héritiers du rockabilly 50’s, au sens large s’entend : ils créent le même genre de mélodies, d’ambiance, de son et sont extrêmement bons dans ce qu’ils font. Aussi, ils ont su se façonner une personnalité propre. The Pretty Things ou Link Wray (clin d’œil aux guitaristes : Link Wray est l’inventeur du power chord) ont fait confiance à Bruce « Bash » Brand, batteur de son état, histoire de situer le niveau du combo… Les mecs passent aisément du style surf ("Camel Neck") à un "Eye Of The Storm" profondément Eddie Cochran, en jonglant avec une ballade comme "No End In Sight" ou en rendant un vibrant hommage à Screamin’ Lord Sutch sur "Dig That Grave !" Impressionnant ! Si leur style doit tout à Nashville, le trio est de Londres. A ne manquer sous aucun prétexte si le trio est dans le coin pour faire du boucan. Soirée mémorable en perspective. Soyez attentifs.

Hipbone Slim & The Knee Tremblers

ROCK’N’ROLL Le label Voodoo Rythm n’est pas mort. S’il fallait le prouver encore une fois, voici une nouvelle production de la marque: Hipbone Slim & The Knee Tremblers. Moteur!

Après un passage financier et artistique „à vide“, voici voilà la nouvelle galette (euh, sortie il y a quelques temps – nos excuses !) du très respecté label Voodoo Rhythm Records ! Et quelle galette ! Le fin os du bassin et ses agitateurs du genou sont probablement les plus dignes héritiers du rockabilly 50’s, au sens large s’entend : ils créent le même genre de mélodies, d’ambiance, de son et sont extrêmement bons dans ce qu’ils font. Aussi, ils ont su se façonner une personnalité propre.
The Pretty Things ou Link Wray (clin d’œil aux guitaristes : Link Wray est l’inventeur du power chord) ont fait confiance à Bruce « Bash » Brand, batteur de son état, histoire de situer le niveau du combo… Les mecs passent aisément du style surf (“Camel Neck”) à un “Eye Of The Storm” profondément Eddie Cochran, en jonglant avec une ballade comme “No End In Sight” ou en rendant un vibrant hommage à Screamin’ Lord Sutch sur “Dig That Grave !” Impressionnant !
Si leur style doit tout à Nashville, le trio est de Londres. A ne manquer sous aucun prétexte si le trio est dans le coin pour faire du boucan. Soirée mémorable en perspective. Soyez attentifs.

About Author

Check Also

Du live façon cachemire en boucle dans tes oreilles

Vous savez maintenant à quel point j’adore les concerts, je vous emmène avec moi vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench