Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Eddie Cochran

Archives des mots-clés : Eddie Cochran

Souscrire au flux

Hipbone Slim & The Knee Tremblers

Après un passage financier et artistique „à vide“, voici voilà la nouvelle galette (euh, sortie il y a quelques temps – nos excuses !) du très respecté label Voodoo Rhythm Records ! Et quelle galette ! Le fin os du bassin et ses agitateurs du genou sont probablement les plus dignes héritiers du rockabilly 50’s, au sens large s’entend : ils créent le même genre de mélodies, d’ambiance, de son et sont extrêmement bons dans ce qu’ils font. Aussi, ils ont su se façonner une personnalité propre. The Pretty Things ou Link Wray (clin d’œil aux guitaristes : Link Wray est l’inventeur du power chord) ont fait confiance à Bruce « Bash » Brand, batteur de son état, histoire de situer le niveau du combo… Les mecs passent aisément du style surf ("Camel Neck") à un "Eye Of The Storm" profondément Eddie Cochran, en jonglant avec une ballade comme "No End In Sight" ou en rendant un vibrant hommage à Screamin’ Lord Sutch sur "Dig That Grave !" Impressionnant ! Si leur style doit tout à Nashville, le trio est de Londres. A ne manquer sous aucun prétexte si le trio est dans le coin pour faire du boucan. Soirée mémorable en perspective. Soyez attentifs. Lire la suite »

Lôzane’s Burning VIII

Le 12 janvier dernier a eu lieu la huitième édition du célèbre festival lausannois, organisé par l'association E la nave va…Le Lôzane’s Burning bien sûr! La particularité de ce festival, c’est que chaque année un thème est choisi et les groupes doivent faire des reprises de chansons qui collent avec ce même thème. Cette année les «stars» lausannoises nous ont chanté la pluie, mais surtout le beau temps. Lire la suite »

The Fratellis

"Hé, regarde un peu, celle qui vient / C'est la plus belle de tout le quartier / Et mon plus grand désir c'est de lui parler / Elle aguiche mes amis, même les plus petits / Pourtant pour elle j'ai pas l'impression d'exister / Mais tout ceci ne m'empêche pas de penser / Cette fille là, mon vieux / Elle est terrible". Voilà ce que chantait le jeune Johnny Lire la suite »

Revenir en haut de la page