Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Be Your Own Pet

Be Your Own Pet

Get Awkward

XL


Court mais intense. Ceci pourraient être les trois mots décrivants le mieux Get Awkward, deuxième album de Be Your Own Pet. Derrière ce nom fantaisiste se cache un quatuor venant de Nashville dans le Tennessee. Mené par la furieuse et craquante Jermina Pearl, ce groupe affiche une moyenne d’âge inférieure à vingt ans et en est déjà à son deuxième album. La formation avait déjà fait un carton avec le très "garage" premier album éponyme en 2006, qui avait été encensé par le Rolling Stones magazine. L’orientation musicale du groupe ne change pas. Les chansons sont toujours aussi rapide, efficace et  nerveuse.
L’album démarre sur les chapeaux de roues avec "Super Soaked" et son riff supersonique. On poursuit avec le très bon "Black Hole" qui est sans doute le morceau le plus entraînant de l’album. Surprise pour la quatrième piste, «Becky». Nos quatre compères se calment et nous offrent un titre dansant et très sixties. Comme autre fait marquant du disque, on notera l’ouragan sonore de quarante secondes de "Blow Your Mind", qui nous rappelle qu’on a bien à faire à un groupe de punk-rock, vu que le disque ne dépasse pas les trente-cinq minutes. "You’re A Waste" se démarque par sa recherche de la mélodie plus marquée que sur les autres titres de la galette. L’album se termine par la chanson la plus longue, "The Beast Within" avec les délires du guitariste Jonas Stein.
Plus énervée que Beth Ditto de The Gossip, moins colorée que Hayley Williams de Paramore et plus jeune que Karen O des Yeah Yeah Yeahs, la jeune Jermina Pearl nous prouve qu’elle est une des pointures actuelles du rock alternatif. Enfin, Be Your Own Pet passe le cap du deuxième album avec brio. Chapeau!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page