jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Editors

Editors

Les Docks, mardi 25 mars 2008


Confirmant le retour en force de la musique new-wave initié par des groupes comme Interpol, Editors mène désormais la danse dans le bal des fantômes qui fut ouvert à la fin des années 70 par des groupes comme Joy Division, Echo and the Bunnymen ou Chrome. Il n’a fallu aux Editors que deux disques (The Back Room en 2005 et An End has a Start en 2007) pour asseoir leur succès: déjà plus d’un million d’albums vendus, et des premières parties pour des groupes prestigieux comme Franz Ferdinand et Bloc Party!

En effet, la formation anglaise emmenée par le génial Tom Smith – dont la voix caverneuse et les intonations lugubres évoquent immédiatement celles de Ian Curtis, immortel chanteur de Joy Division– semble «en route pour la gloire» et paraît parfaitement à l’aise dans la création d’atmosphères glaciales et oppressantes, ou pour emmener ses auditeurs au cœur des tourments sentimentaux et moraux les plus complexes.

Editors est un véritable miracle dans ce fourre-tout désincarné que réprésente la « new-new-wave » actuelle, car la musique indie-rock d’Editors est de celles qui brûlent l’âme et éveillent les souvenirs enfouis, accordant une grande place à des préoccupations quotidiennes ou existentielles souvent morbides (la colère, la dépression, la solitude dans le couple, la mélancolie ou le suicide parcourent leurs chansons en filigrane), le tout enveloppé d’une musique plutôt positive et définitivement puissante. La flamboyance martiale des mélodies du groupe – couplée à une énergie sans borne et aux compositions bouleversantes de Tom Smith –  augurent donc du meilleur pour une soirée qui sera à n’en pas douter mémorable et épique !

La première partie du concert sera assurée par The Mobius Band, groupe new-yorkais de rock minimaliste féru de sons électroniques.

Alors au lieu de glauquer devant votre télé, ne manquez sous aucun prétexte les Editors!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page