samedi , 3 décembre 2022
Ex-guitariste de Skirt, Laure Betris, vogue désormais en solo et nous propose Chamber 4, un album 100% suisse. Mais que nous révèle ce premier effort solo?

Kassette

Ex-guitariste de Skirt, Laure Betris, vogue désormais en solo et nous propose Chamber 4, un album 100% suisse. Mais que nous révèle ce premier effort solo?
Rebaptisée Kassette pour l’occasion, la rockeuse ne s’est pas trop éloignée du registre de Skirt, mais il est toutefois difficile de mettre une étiquette sur cet album tant il contient une multitude de petits assemblages musicaux. Le style est proche d’Elysian fields et de Melissa auf der Maur, quoique un peu plus calme et médité. En effet, bien qu’ayant le petit côté alternatif de ces deux formations, Kassette ne va pas chercher dans les extrêmes et reste dans le mainstream pop-rock. La Fribourgeoise passe aisément de mélodies douces comme "Holiday" ou "No gift", à des morceaux plus expérimentaux tel que “Lila”. Le tout ne manque pourtant pas de style et forme un ensemble fort réussi. Il faut absolument s’arrêter sur «Betty», qui constitue peut-être la pièce maîtresse de cet opus tant il mêle la voix chaleureuse de Laure à des effets sonores qui se mélangent pour donner naissance à une atmosphère particulièrement enivrante. C’est aussi le titre qui colle le mieux à l’image de la pochette. Seuls points faibles: les quelques morceaux un peu trop mous ou répétitifs comme "Chamber 4" et "Rakette" que l’on pardonnera facilement.
Au final, un bon album qui ne s’éloigne pas des sentiers battus, mais qui offre néanmoins un moment d’écoute calme et rafraîchissant avec quelques sonorités nouvelles.

www.myspace.com/kassettemusic

Check Also

Meshuggah est (in)Immutable

TRASH METAL – Meshuggah produit peu mais de la qualité. Carré comme un emballage Ikea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *