This Year’s Girl

Les ex-Austin Newcomers débarquent avec un premier opus intitulé PERSONAL GHOSTS. Une petite demi-heure et huit morceaux sautillants surfant sur la vague power-pop. Un style à faire danser les jeunes filles dans les clubs indie. Huit morceaux pas des plus originaux mais, il faut bien le dire, efficaces. Impossible toutefois d’en sélectionner certains en particulier pour cause d’homogénéité exacerbée. Dommage que le groupe se satisfasse d’un genre policé et ne tente pas quelques pirouettes inattendues.

PERSONAL GHOSTS est un album déjà (trop ?) entendu. En même temps, profitons de cet article pour nous poser une question essentielle: faut-il réellement que chaque groupe ait pour objectif de révolutionner la sphère musicale ? Ce n’est définitivement pas le but de This Year’s Girl et on ne peut le leur reprocher.

Au delà de cela, malgré une forte aisance mélodique, l’album se fait oublier trop vite et n’accroche pas vraiment les oreilles. La galette parviendra sans doute entre les mains d’un DJ peu regardant sur l’originalité mais avide de faire danser son public. C’est là tout le mal qu’on leur souhaite.

 

Check Also

Meshuggah est (in)Immutable

TRASH METAL – Meshuggah produit peu mais de la qualité. Carré comme un emballage Ikea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.