vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » The Rolling Stones

The Rolling Stones

Some Girls Live in Texas

Label: Eagle Vision / Musikvertrieb

DVD – Alors que le groupe va fêter son 50ème anniversaire cette année, de nombreux live ressortent des placards. C’est le cas de ce live de 1978 au Texas. Rock it baby !

Le 18 juillet 1978, j’étais dans le ventre de ma mère. J’avais -3 mois. Et pendant ce temps là, Jagger, Richards & Cie étaient du côté de Fort Worth au Texas pour un concert. Faut dire qu’ils tournaient beaucoup les Stones, ils avaient la pêche (sur scène), ils sortaient des disques à un rythme régulier, c’était les années 70, c’était la belle époque comme disent les vieux… Dans le contexte musico-temporel, c’était l’émergence du punk et du disco. Deux genres qui allaient enterrer le flower power et les derniers hippies. Au revoir et merci. Les Rolling Stones, eux, n’ont jamais été vraiment punk, moyennement disco (Miss You) et moyennement hippie. Ils ont avant tout gardé leur ligne rock n’roll, fidèles à eux-mêmes. Mêmes si ils se sont parfois perdus, on peut dire que The Rolling Stones est le plus grand groupe de rock de tous les temps. Leur carrière parle pour eux. 

 

 

Au Texas, pas sur que le disco et le punk de l’époque aient fait leur apparition. Le rock et la country sont indétrônables et un concert des Stones à Fort Worth était sans doute la meilleure nouvelle de ce chaud et bel été de 1978. Les Anglais venait de sortir SOME GIRLS, leur 15ème album. On retrouve naturellement de nombreux titres lors du live (When The Whip Comes Down, Miss You, Respectable, Beast of Burdon, Shattered, Far Away Eyes) qui se suivent dans la set-list. Le concert est remarquable et tous les problèmes que le groupe pouvait avoir à l’époque (justice, drogue, conflits) ne se remarquent pas sur scène. Les Glimmer Twins, Ron Wood, Charlie Watts, Bill Wyman et Ian Stewart assurent le spectacle comme presque à chaque fois. Seul problème ? Leur look, on sent que les années 80 arrivent gentiment… Le public ne semble néanmoins pas du tout offusqué. Au contraire, ils reçoivent des sauts d’eau dans la gueule à la fin du show et semblent apprécier. Plus le concert avance et moins Mick Jagger porte de vêtements… C’était fou ces années… On apprécie aussi la voix rauque de Maître Keith sur "Happy"

Un joli retour dans le temps, plus de 30 ans pour voir et revoir des images des Stones. Les années 80 furent plus compliquées pour le groupe, la guerre des égos était déclarée. On préfère rester à la fin des années 70 sur ces images au Texas et même si tout n’est pas parfait, l’illusion se voit dans le regard de ces milliers de fans sous le charme.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page