dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Archives des mots-clés : Interpol (page 2)

Archives des mots-clés : Interpol

Souscrire au flux

Private Garden

Private Garden, groupe nyonnais atypique, jouait sur la scène du Détour lors de l’édition du Paléo 2010. Le quintet possède toutes les qualités pour etre reconnu dans nos contrées et ailleurs. Nous lançons le pari de voir cette heure arriver prochainement. Un premier album plein de maturité, « Tempest », et des concerts savamment étudiés : la dose de chance nécessaire pour percer saura faire le reste. Entretien dans les backstages quelques jours après ce passage réussi avec Jérome (bassiste), Nick (guitariste), Steve (guitariste) et Mathieu (batteur). Le chanteur Mathias manquait à l’appel pour cette fois. Lire la suite »

The National

Cinquième album des National, confirmant leur statut de meilleur groupe du monde caché. Un grand disque américain, sans aucune rature. Le disque 2010? On peut déjà penser à faire les comptes... Lire la suite »

Interpol

Les brillants New-Yorkais d’Interpol viennent de mettre en téléchargement libre un nouveau titre qui devrait ainsi officiellement lancer les hostilités pour leur quatrième album. Tout en retenue, se créant sur ... Lire la suite »

We Have Band

Encore un groupe de disco rock diront certains. Oui, mais tout en nuances. Aux influences prononcées. Citons, parmi d’autres, Joy Division, Talking Heads ou Hot Chip. Ils avaient déjà un groupe ; ils ont enfin un album. Enfin, car une longue attente à précédé la sortie de WHB, faute de label. Naïve a remédié à l’incongru. We hHve Band, c’est Thomas et Dede W-P (mari et femme) et Darren Bancroft. Ils avaient déjà créé un joli buzz en squattant les festivals en 2009. On se rappelle encore des titres "Oh" et "You Came Out" que certains bienheureux ont pu entendre au Montreux Jazz (première partie de Bloc Party) ou avant Peaches à Genève. Titres très dansants. C’est peu dire. Le groupe s’est forgé une jolie expérience scénique (plus de 100 concerts l’an dernier!) avant de se lancer dans l’enregistrement. Et c’est peut-être grâce à l’expérience que cet album lorgne également vers d’autres horizons, plus sombres par moments. Peut-être aussi grâce au producteur Garreth Jones (Grizzly Bear, Interpol). En tous les cas, les deux genres se complètent tout en cohérence. Quant aux voix, les membres se les partagent, en alternance, chacune d’elles rendant un effet spécifique et contribuant à la diversité. Emotions multiples en perspective. Lire la suite »

Interpol

Nombreux sont ceux qui ont tenté le coup du stade, rare sont ceux qui y ont gardé une certaine légitimité. On espère que les new-yorkais d’Interpol, excellents par moment, assez ... Lire la suite »

2009

Traversons l’Atlantique pour cette seconde partie du bilan 2009, et allons voir ce qui s’est passé du côté de chez ce bon vieil Oncle Sam. Eh bien si l’album de ... Lire la suite »

My Were They

Notre rencontre avec le groupe My Where They tient du hasard, ou plus simplement grâce à ce nouvel outil appelé Internet 2.0. Un simple message reçu un jour du genre: "bonjour, n'hésitez pas à écrire quelque chose sur notre musique" et une écoute attentive dudit groupe originaire de Chicago et le tour est joué. Lords of Rock a le plaisir de vous présenter un groupe à l'avenir prometteur. Lire la suite »

Revenir en haut de la page