mardi , 18 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Pitchfork Music Festival Paris

Pitchfork Music Festival Paris


La programmation finale est enfin sortie ! Du Lo-Fi à mort pour nous ravir les oreilles, accompagné de Bon Iver ou encore Unknown Mortal Orchestra. Rien à envier aux festivals de l'été.

Les vacances sont finies, mais pas les festivals ! Du 1 au 3 novembre, la Villette à Paris accueillera le Pitchfork Music Festival. Et comme pour les autres festivals, on vous partage nous conseils rock, les groupes à ne manquer, en résumé les bonnes raisons de prendre ses places !

Jeudi 1 Novembre :

Le festival commence très fort avec Mac Demarco en tête d'affiche. Le roi canadien du Lo-Fi n'a qu'une date en France, et c'est celle-ci. Rien de plus à ajouter, ce seul nom devrait suffire à vous motiver. Dans le même genre musical, on retrouve le britannique Yellow Days. Il avait annulé sa présence à Biarritz En Ete, donc on compte bien se rattraper au Pitchfork.  On note aussi la présence de John Maus, l'homme complètement accro aux synthés. Sa voix très grave contraste énormément avec ses instrus, et offre une ambiance incomparable. On termine ce premier jour de festival en citant Cola Boyy comme nouveau nom du disco, et… The Voidz, nouveau groupe de l'ancien chanteur des Strokes. Autant dire que le festival commence fort !

Vendredi 2 Novembre :

On reste dans la vibe Lo-Fi avec Boy Pablo, tandis que Car Seat Headrest et Dream Wife apportent le côté rock plus franc qui nous fait légèrement penser aux Strokes. La prog est cohérente !

Samedi 3 Novembre :

Avec Bon Iver et Unknwon Mortal Orchestra, le samedi est définitivement la meilleure soirée. On avait connu UMO à leur sortie de leur deuxième album II, que nous avions adoré. Un son psyché et totalement chill. Quant à Bon Iver, on est fans depuis longtemps. Il se tourne depuis quelque temps vers des sons plus électroniques qu'à ses débuts, qui donnent une nouvelle dimension à ses concerts. A ne pas rater, bien sûr. Et… Comme on ne se lasse pas du Lo-Fi, on continue avec Stephen Malkmus and the Jicks. Son son sonne néanmoins un peu plus vintage, avec une voix faisant penser aux sixties, et bascule parfois dans le garage/expérimental. On termine les noms à retenir avec Snail Mail, une jeune chanteuse-guitariste de 18 ans qui mélange pop 80's et une pointe de Lo-Fi, un pari réussi.

 

Des têtes d'affiche immanquables, des belles découvertes, une prog largement orientée rock, un beau festival en perspective.

 

On se retrouve dans quelques jours pour vous parler du Pitchfork Avant-Garde ! Restez à l'affut.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page