mercredi , 19 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Phyltre

Phyltre

Jaccuzzi & Jumbo Jet

Label: Autoproduit


ROCK FRANÇAIS Premier EP pour ce jeune groupe avignonnais qui suit la
vibe lancée par des groupes comme Soma ou Skip The Use. A savoir un rock
énergique, une touche d’électro et un côté très dansant.

Le rock français a passablement évolué aux cours de ces dernières années. Si certains groupes restent dans des valeurs plus classiques et reconnues en matière de rock, d’autres formations plus jeunes revendiquent une influence anglo-saxonne et vivent avec leur temps en matière de sonorités. C’est le cas de ces groupes comme Soma, Skip The Use et Phyltre. Ces derniers s’inspirent
même de la geek attitude, dernier phénomène en vue. Les puristes seront sans doute un peu méfiants vis-à-vis de ces nouvelles modes et de ces groupes bidouilleurs de synthés, mais il faut admettre que le résultat est plutôt pas mal et bluffant. Le grand défi sera de tenir sur la longueur et de pouvoir innover, évoluer et toucher le public à chaque fois. Les paris sont ouverts, mais n’empêche qu’au moment présent, ces groupes sortent des albums remarquables et il fait bon les entendre.

La geek attitude

Phyltre passe naturellement par la case « EP » avant de se lancer dans le gros truc. C’est ce qui nous intéresse aujourd’hui, alors découvrons d’un peu plus prêt les 6 premiers titres du groupe. Le quatuor ne perd pas de temps avec des intros mielleuses, ils partent sur les chapeaux de roue en jouant "De Paname à Paname", un titre court où tout est balancé à la tronche de l’auditeur. Des mélodies un peu faciles, mais qui sentent l’efficacité en live avec un public chantant des « Na na na na na ». "Du Vide On-line", un morceau déjà plus subtil, plus drôle (Grow Your Penis !!) et très bien construit. Le ton baisse radicalement sur le prochain morceau (La Sulfureuse et Burlesque Lili Saint Cyr), on flirt avec la pop musique, ce n’est pas désagréable, ni incroyable. "Pornochic" et "Dracula 2.0" peuvent aussi se vanter de refrains efficaces et de mélodies faciles à se rappeler pour chanter au concert. Les musiciens l’ont bien compris, attention à ne pas trop en abuser tout de même. "Broadway 12h56" boucle cet EP avec toujours autant de bonne humeur.

Alors oui, c’est chouette d’écouter Phyltre, on passe un bon moment. En live, l’ambiance doit être sacrément festive, punchy et le public doit bien s’éclater. Les puristes de rock français verront un manque de profondeur, mais ça, c’est une autre histoire. Regardons devant nous et attendons avec impatience que les mecs viennent nous montrer sur scène que la geek attitude et
compatible avec du bon rock.


Un commentaire

  1. Izia
    Dans la vidéo il y a une Izia dans les figurantes. C’est la seule et unique Izia ou une contrefaçon ???

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page