mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Chairlift

Chairlift

Something

Label: Sony Music

SYNTH-POP - Trois ans après le magnifique DOES YOU INSPIRE YOU, le duo de Chairlift (initialement trio), Caroline Polachek et Patrick Wimberly, remette le couvert pour nous livrer un album plus abouti et produit avec moult attention par Dan Carey et Alan Moulder. SOMETHING est cohérent, onirique et vaporeux… Un pur bonheur régressif !

J’ai enfin trouvé une machine à remonter le temps ! Chairlift est exactement ce que je cherchais. J’avais essayé de commander au Papa Noël la DeLorean de Marty McFly, mais il ne trouvait jamais le bon modèle. Et là, j’ai mis ce petit disque dans ma chaîne HiFi qui en a couiné de bonheur.
Tout ce que j’ai entendu, dès le premier morceau, c’est de la pop synthétique (et sensuelle) des années 80. Je m’en suis assise sur le canapé et j’ai fermé les yeux. Ah, oui, vous pensez bien ! En fermant les yeux, j’ai revu les tenues fluo, les jeans déchirés, les vêtements noirs, les jupes écossaises trop courtes, les godillots etc… Là, devant le spectacle, je me suis dit "Oh, non, pas ça !"… mais le son, c’était juste ce dont je rêvais.

Caroline Polachek est bien trop jeune pour avoir la nostalgie de ces années, mais elle harmonise parfaitement le son actuel et cette tonalité caractéristique de cette époque. De plus, elle possède cette voix incroyable (Sidewalk Safari) qui vous saisit et vous incite à chantonner avec elle (Cool As A Fire). Soutenue par la ligne de basse de Patrick Wimberly (Guilty As Charged), cet album aurait pu être noyé dans la production actuelle, mais se révèle irrésistible dès les deux premiers morceaux.

 

 

Les mélodies sont entêtantes (Take It Out On Me) et "I Belong In Your Arms" est un titre plus que prometteur pour vous captiver. Le son rock-electro-pop, avec un sens du groove assez impressionnant, n’affaiblit pas ce côté un brin feutré de certains morceaux (Turning). Le talent de Polachek est plus qu’évident et l’inoubliable et vénéneux "Amanaemonesia" en est le plus pur exemple.

Cependant (oui, oui, le concert de louanges touche à sa fin !) certains titres (2ème partie de l’album) sont un peu moins bons avec de la bonne guimauve en direct des années 80’s (Si Jim Kerr nous lit, merci de ne plus influencer la jolie Caroline !). Mais, malgré tout, c’est un album riche, avec des senteurs vintage et des mélodies accrocheuses, audacieuses et pleines de personnalité.

SOMETHING est de loin le meilleur résumé des années 80’s que j’ai entendu depuis des mois. N’hésitez pas, vous qui avez vécu ces années ou vous qui n’avez que des souvenirs de vos parents avec brushing à la Dallas et fringues à faire pâlir de honte… Le voyage est intense et persistant.

Ah, oui, j’oubliais, SOMETHING est produit notamment par Dan Carey (Franz Ferdinand, Hot Chip) et, surtout Alan Moulder (Depeche Mode), sur deux morceaux (I Belong In Your Arms, Met Before). Quand je vous dis que c’est régressif… 

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page