mardi , 25 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Album » Airbourne

Airbourne

Breakin' Outta Hell

Born bad records

HARD ROCK - Ils se sont échappés de l’enfer ! « Enfin » ! Après trois ans de break on avait presque perdus leurs traces. Et évidement ils étaient en train de faire le plein de riffs survitaminés auprès de leurs hôtes damnés ! Quand on leur pose la question qu’est-ce qui s’est passé pendant ces 3 dernières années ? Ils nous répondent en souriant qu’il y a eu « beaucoup de gueules de bois » et de Rock n Roll en live. Les ptit gars d’Airbourne on les connaît bien chez Lords of Rock puisqu’on les a rencontrés en Interview, et on s’est même retrouvé à la conférence de presse française pour la sortie de l’album à faire des selfies avec les O’Kieffe brothers ! Tout fraichement sortie (depuis le 23 Septembre), BREACKING OUTTA HELL, nouvelle tuerie du groupe apporte son lot de nouveaux hits en puissance.

airbourne-breakin-outta-hell-album-cover-1Les gars attaquent direct avec du gros : le riff en aller/retour fait instantanément bouger la tête. Le groove de la basse se fait sentir, ça va vite et le morceau ne perd pas son temps, enchaine quelques paroles agressives et balance direct le super couplet i’m BREACKING OUTTA HELL ! Pas de problèmes, on sent que ces 3 ans de live, de bière et de Rock n Roll leur ont réussi. Le meilleur de l’esprit d’Airbourne est là ! Un solo tranchant et super technique amplifie le hochement de tête sur la fin du morceau. Mais comme d’hab avec Airbourne, ce n’est pas la guitare soliste qui est mise en avant, c’est le groove et le rythme des morceaux qui est mis au service d’une putain d’ambiance Hard Rock n Roll ! On enchaine avec le second titre qui pose un riff plus lourd, on entend un air repris par une foule de headbangers dans le fond se faire de plus en plus présent. RIVALRY est un titre aux accents d’hymne Rock, qui promet de beaux instants en live. Je vois déjà le pit pleins de metalleux reprendre en cœur le couplet avant de se mettre joyeusement sur la gueule pendant les pogos sur les morceaux plus puissants façons IT’S NEVER TOO LOUD FOR ME. « C’est jamais trop fort pour moi », et ce ne le sera d’ailleurs jamais assez, alors monte moi ce volume mon gars !

On accélère encore le rythme (c’est possible ??), à grand coup de riffs tranchants comme des lames de rasoirs. Si comme moi vous écoutez vos albums Hard & Heavy dans la bagnole lorsque vous êtes au volant, faites gaffes à vos points. THIN THE BLOOD démarre, et j’appuis encore plus sur l’accélérateur. Pendant la conférence de presse ils nous ont annoncé qu’on pouvait envoyer un courrier à leur producteur en cas de problèmes avec la police… pour tout vous dire, j’ai déjà commencé à rédiger le miens ! Mais ça le vaut bien, c’est ce putain de nouvel album d’Airbourne qui tourne !! I’M GOING TO HELL FOR THIS, GET BACK UP, et DO ME LIKE YOU DO YOURSELF sont des morceaux géniaux où les inspirations ACDC sont à peine cachées. De très bons rythmes, sur des groove de basse à faire pâlir un Cliff Williams. Ca fait secouer la tête putain, et qu’est-ce que c’est bon. Les titres sont saupoudrés de-ci de-là de quelques solos techniques et inspirés joués par Joel O’Kieffe en grande forme. WHEN I DRINK I GO CRAZY, est-ce qu’un titre comme ça c’est pas l’ultra classe rock n roll ? « Lorsque je bois je deviens fou », les paroles sont enrichies d’histoires personnelles et juteuses que nous racontent Ryan et Joel. Tout en faisant le lien avec ces 3 années de gueules de bois… on comprends tout maintenant !

Avec Bob Marlette à la prod et le mythique Mike Fraser au mix, nommé « Best Ingeneer in the world » par les membres du groupe. L’album est une réussite sonore. C’est d’ailleurs ce même duo qui avait été réunis pour la préparation de RUNNING WILD, le premier album explosif du groupe. NEVER BEEN ROCKED LIKE THIS est un grand moment de rock n roll, quelques couleurs Motorhead et Saxon se retrouvent ici. Et l’album se clos avec un hymne qui restera : IT’S ALL FOR ROCK N ROLL ! Thème cher aux membres du groupe, on y retrouve quelques inspirations « Youngesques » façons IT’S A LONG WAY TO THE TOP IF YOU WANNA ROCK N ROLL voir même quelques idées métal dans le son et les paroles pour un DIE FOR METAL de Manowar. En bref, pour cette nouvelle itération, Airbourne nous propose le meilleur de ce qu’ils font. L’expérience des tournées et de leur vie Rock n Roll commence à se faire sentir, et ça annonce des grands moments pour la suite de leur carrière. En tout cas, personnellement je n’attends plus qu’une chose : les lives ! Vous me retrouverez dans le pit, en face du chanteur à me faire asperger de bière et à sauter dans tous les sens sur ces nouveaux morceaux qui balancent.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page