vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » The Gutter Twins

The Gutter Twins

Saturnalia

Subpop


The Gutter Twins est un duo formé par Mark Lanegan, celui qui fait une tournée avec Isobel Campbell, le leader de Screaming Trees, que nous avons pu aussi entendre sur Songs for the Deaf de Queens of the Stone Age, et Greg Dulli, qui a bossé avec lui sur de nombreux projets notamment solo et ce depuis le début des années 2000.
C’est un gage de qualité, comme ça, sans rien, sans même écouter l’album, juste en regardant la jaquette. Leur double expérience indiscutable et longuissime donne à Saturnalia une sorte de garantie. La garantie d’un son et d’arrangements excellents. Reste la musique. Et la musique est là. C’est à mi-chemin entre rock alternatif et Emo. Il est loin le temps presque uniquement hard rock de Mark Lanegan. Bienvenue dans l’univers fantastique des Gutter Twins. Les voix sont éraillées à souhait, mais on en n’attendait pas moins. Et ce n’est pas pour rien qu’ils s’appellent les Gutter Twins. Gutter, ça veut dire caniveau. Pas très glamour, certes, mais sacrément rock n’roll. Et twins, jumeaux, donc. Dès la première écoute, on le comprend. L’album est riche de la symétrie des instruments qui s’accordent à merveille, et surtout de deux voix qui se ressemblent et s’accordent. C’est rare. Avec le bagage qu’ils ont, ils n’ont plus besoin de surpasser l’autre. Et les douze morceaux de Saturnalia en retirent une force et une qualité absolue.
Fait d’ombres et de lumières, Saturnalia est comme un diamant dont la taille reflète ou pas les rayons du soleil. Ni trop sale si trop propre, c’est la nuance qui donne à cet album une couleur si parfaite. L’album présente pourtant un aspect peu moderne, sans être ringard. Il ne semble pas être à sa place dans les années 2000. Un peu ovni dans le paysage musical de cette décennie. Du début à la fin, on est transporté par cette voix, par cette musique, qui prends les chemins de beaucoup de styles différents, sans pourtant ne jamais se détourner de sa route alternative. À écouter absolument.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page