mardi , 18 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Rectangle

Rectangle

La mafia rock de Vevey


Rectangle, ainsi que plein d’autres groupes suisses romands font partie de l’AFM (Association de la Ferme Menthée). En gros, c’est «une associations qui s’occupe de la gestion de locaux de répétition mis à disposition par la commune de Vevey et l’organisation de manifestations musicales. L’AFM offre à ses membres neuf locaux de répétition insonorisés, un bureau et un studio d’enregistrement complètement équipé où ils trouvent les meilleures conditions de travail.»
Bref, pour plus d’infos, rendez-vous sur le site officiel: www.afm-music.ch

Comment  Vous êtes vous rencontrés?

À l’école. Le bassiste était dans la même classe que moi et le batteur était un vieux pote d’enfance. On s’était perdu de vue et on a repris contact.

D’où vient le nom Rectangle?
Notre bassiste a dit qu’on n’était pas carré alors on s’est appelé Rectangle. En plus, c’est le même mot en anglais! Et notre première démo s’appelle Rectangle.

Avez-vous déjà joué en dehors de la Suisse?
Non, on n’aime pas les autres pays.

Je crois que vous aviez un autre groupe avant? Qu’est il devenu?
C’était nous, mais on avait un clavériste en plus et on s’appelait SliceD MinDs (www.myspace.com/slicedminds ). Mais un jour, le clavériste a découvert le Jazz et il s’est cassé. Heureusement, parce qu’on voulait plutôt jouer comme on joue maintenant.

Qu’est ce que vous écoutez le plus en ce moment?
The Action beat, Sonic Youth, tous les groupes post-punk des 80’s de New York, The Stooges, MC5, Les Cosaques Mangeurs de Sabres et Queen of the Stone Age.

Où est-ce que vous trouvez votre inspiration pour vos paroles?
Dans la bière, les bars, à Leysin, sur les trottoirs.
En fait, on inventait nos paroles en live, nos morceaux n’avaient pas de paroles, mais après quand nous avons enregistré nous avons été obligé de les écrire pour dire deux fois la même chose. On a fait beaucoup d’impro. On est un peu comme Deep Purple.
Ils parlent beaucoup de gonzesses et de voitures, mais nous on ne parle pas de voitures… Pour nous, la voix est davantage un instrument que quelque chose qui sert à passer un message.

Quel est le meilleur souvenir que vous gardez?
C’est une très bonne question ça! Heum, Leysin! Et au Val de Travers, on a compris quand on a campé!! Il pleuvait des cordes et il n’y avait personne
C’était au Hors Tribu Festival (www.horstribu.ch).
Sinon on a plein de bons souvenirs au Rocking Chair. Surtout le 23 décembre dernier avec les Mondrians dans les loges. On se sent très proche des Mondrians humainement. On rencontre rarement des groupes de rock dans lesquels tous les membres sont sympas.

Ressentez vous l’effet de popularité? (Péripéties à raconter? Groupies?)
Pas du tout.
C’est souvent des potes qui viennent à nos concerts. On était déjà populaire avant de l’être.
On a trois groupies avec des T-shirts.

Ce groupe a-t-il changé quelque chose dans votre vie de tous les jours?
Ça nous a rendu alcoolique.
Luca: La musique c’est le seul truc qui me donne envie de me lever le matin. S’il n’y avait pas eu la musique, je serais sûrement entrain de réussir mes études.

Comment considérez vous la scène suisse?
La qualité des groupes suisses est bonne. Dans chaque ville il y a une mafia de la musique. Et à Vevey, c’est nous!

Site du groupe

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page