Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Jimmy Target & The Triggers

Jimmy Target & The Triggers

Jimmy Target & The Triggers

Label: C4

ROCK - Dans un bar sombre au cœur de Montréal, des zombies (des vrais !) remuent la tête sur le rock « primitif » de Jimmy Target & The Triggers. L’ambiance sombre et mystérieuse met en valeur ce groupe inconnu qui fait revivre les débuts du rock. On retourne chez nous faire des recherches, et, une chance, leur album éponyme est sorti cet hiver.

Pochette Jimmy Target Jimmy Target & The TriggersDépart imminent, impossible de rester de marbre avec "Gimme Action". Un style à la Rolling Stones, agité et énergique. Pause sombre et sensuelle avec "Night Time Wolfpack", qui fait preuve de plus de précision, de subtilité. Un peu des Shadows, ou encore des Stooges ? Il y en a pour tout les gouts. Les morceaux rappellent clairement plusieurs légendes du rock, impossible de détailler toutes les influences perceptibles, le rock de Jimmy et ses Triggers est riche ! "Sinners of Love" démarre avec un zippo qu’on allume, une intro lente pour nous mettre en appétit. Presque une minute de guitare seule, de quoi faire monter la tension, et nous hérisser les poils.  Cette voix, oscillant entre sensualité et hurlements, nous ramène à l’état sauvage pour trois minutes. Déjà 7 ans d’expérience pour le groupe, et cela se ressent! Les ambiances qui se dégagent sont subtiles, variées et travaillées, une réelle personnalité émane d’eux. On s’enfonce dans les origines du rock, on pénètre les années 1960/70, pas question d’en ressortir lorsqu’on est si bien accompagnée ! La voix est puissante, prenante,  Les morceaux défilent, et tout est bon : un rock franc et sincère, rien à redire… L’album est à clouer le bec. Comme leurs concerts. Lexie’s Fang représente l’ambiance de western par excellence, une voix mystérieuse et un vibrato utilisé en excès, on est de plus en plus fan. "No Remedy" nous tire vers le punk, tandis que "Crystal Jackknife" ramène l’ambiance sombre. Les montréalais nous quittent sur un titre instrumental, ou plutôt un duo guitare/batterie, on en voudrait encore.

Jimmy Target & The Triggers sont nés 40 ans trop tard. Avec leur rock déchainé digne des plus grands groupes, ils additionnent les influences pour sortir le meilleur de tout ce qui a déjà été créé. Mélangez « Link Wray, la déchéance et le charisme des Stooges », ainsi que « l’excentricité des Cramps », et multipliez par 10 000. Vous aurez Jimmy et ses Triggers.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page
x
Abonne-toi à notre Newsletter

Et découvre notre sélection hebdomadaire du meilleur de l'indé, pop, rock, électro !