Wichtcraft

C’est simple, on s’y croirait ! Habile mélange entre le Sabbath d’Ozzy et le Thin Lizzy période FIGHTING (1975) ce disque vous plonge dans les méandres du stoner-rock. En écoutant le premier titre de l’album "Deconstruction" j’ai cru à un bootleg de Sabbath, c’est étonnant mais le son est celui des 70’s. Franchement rien que pour cela, bravo. Le groupe enchaine avec un "Flag Of Fate" brouillon, crado, basse au fond du temps qui joue la mélodie, batterie indé, et gratte digne d’un Serge Teyssot-Gay(gratteux de Noir Désir) sous speed. L’album voit s’enchainer des titres puissants et rêches. La voix du sieur Pelander sur "Funeral" est juste géniale. Alors bien sur, les Suédois n’inventent pas l’eau chaude, mais parviennent à bâtir un disque de stoner très bien réalisé. À l’heure des super productions dotées de compresseurs et limiteurs, Witchcraft fait figure de résistant. Et puis qu’on se le dise le stoner c’est l’avenir !

Un excellent disque !

About Author

Check Also

Du live façon cachemire en boucle dans tes oreilles

Vous savez maintenant à quel point j’adore les concerts, je vous emmène avec moi vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench