Twin Sister

Mon histoire d’amour avec Twin Sister remonte l’été 2009. Ou pas loin. A l’époque, quelques morceaux de pop rêveuse et cajoleuse livrés sur leur site attirent mon oreille et finissent par s’attarder sur mon baladeur. A l’époque, le groupe galère. Cherche à se faire connaître.
Le temps a passé et depuis les cinq gringalets de Long Island, New York, assurent les premières parties de Bear in Heaven. COLOR YOUR LIFE, le maxi le plus récent, et VAMPIRE WITH DREAMING KIDS, EP sorti en 2008 et téléchargeable depuis cette époque, ont déboulé dans les bacs en septembre dernier, sous la forme d’un double vinyle ou double CD. Il y a des situations moins enviables. Musicalement, le cap n’a pas varié. Toute languide et vaporeuse, leur pop se vit comme une douce caresse sensuelle et estivale, dont on ne se lasse résolument pas.

Envie d’en savoir plus? un petit tour sur le site du groupe ne serait pas de trop.

Check Also

No Return – Interview d’Alain Clément en direct du Hellfest

(Interview réalisé par Emmanuel le 25 juin 2022 au Hellfest) En cet après-midi pluvieux du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.