Home » Album » SHROOMS CIRCLE – Asylum

SHROOMS CIRCLE – Asylum


ULTRA DOOM PSYCHEDELIQUE – Vevey : ses plages, son musée Chaplin, son château et Shrooms Circle! Si vous voulez du soleil et du ciel bleu, passez immédiatement votre chemin.

Il est de belles surprises pour les amateurs de doom psychédélique. Sachez que nous disposons dans notre beau pays helvète d’une formation qui perpétue avec grande classe l’héritage des Cathedral, Black Sabbath et Saint Vitus.

L’album dans son édition vinyl existe sous plusieurs déclinaisons dans des quantités limitées à chaque fois, mais extrêmement soignées, il faut donc être patient !

Après un premier album LITTLE PUPPET et son artwork très seventies, on ne peut s’empêcher, avec ASYLUM, de penser (au visuel) à Black Sabbath et son immense album éponyme dont nous avons fêté les 50 ans le 13 février dernier ! Pourtant c’est une musique beaucoup plus sombre que nous offre le combo.

Qu’est-ce que le doom déjà bien éthéré et dépouillé d’artifices a encore à dire en 2020 ? Beaucoup de choses ! Commençons déjà par souligné que Shrooms Circle tient bien son rôle de gardien du temple. Le groupe est emmené par des guitares lourdes (et c’est peu dire !) et un chant fantomatique aidé par une équipe rythmique très convaincante qui propose un véritable kaléidoscope de l’esthétique doom : lenteur, lourdeur, tristesse, chant fiévreux, laconique et possédé. On devine facilement que le combo est inspiré par les maitres du genre : Cathedral

 Toutefois il y ce côté « Fuzz » et réverbérations « organistiques » poussées à fond qui vient s’ajouter à des guitares déchirées et apporte une touche groovy à cette complainte pastorale.

Louons, là aussi, les arrangements élégants – notamment les soli brumeux – et les incrustations cinématographiques qui ajoutent un côté mélodramatique à ces 47 minutes boueuses. Chapeau bas aussi, à la basse sur « Out Frome the Grave » qui n’en finit jamais de descendre. Ce morceau est d’ailleurs taillé pour le live.

Votre serviteur trahit certainement le coup de cœur qu’il a eu pour ce combo et ses épaisseurs rythmiques. Je vous conseille très rapidement de vous procurer ce disque en attendant le coronavirus un verre de bière quadruple fermentation à la main ! Dont acte.

Check Also

Room Me et 33 en split album.

Concernant les deux titres de Room Me, on se fait vite aspirer par l’ambiance sombre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.