Mulatu Astatke and Black Jesus Experience

Si on parlait d’éthio-jazz ? Vous allez nous dire qu’on s’écarte de “Lords of Rock” mais que nenni ! Blues, jazz, rock… tout est lié. Si nous descendons tous du singe, les groupes évoqués sur ce site ne sont que des dérivés, perdus et déformés par le temps de quelques genres musicaux majeurs. Prenez donc l’éthio-jazz, ce courant méconnu né dans les années 60, qui comme son nom l’indique nous provient d’Ethiopie. A la base et selon la légende, un homme : Mulatu Astatke. Après avoir étudié la musique classique à Londres, il décide de composer ses morceaux et de mettre en avant ses racines en s’inspirant lui même de ce qui l’avait berçé, un nouveau style était né. Mais pourquoi parler de jazz chez nous ? Tout simplement parce que ces dernières années de nombreux artistes mis en avant ici se sont ré-appropriés l’éthio-jazz. El Michels Affair, Antibalas, Menahan Street Band et Budos Band (coucou Thomas Brenneck) ou encore The Sound Defects pour ne citer qu’eux.

La bonne nouvelle maintenant que le contexte est posé, c’est que Mulatu Astatke et Black Jesus Experience viennent de dévoiler un nouveau morceau intitulé “Kulun Mankwaleshi”, issu de leur deuxième album commun “To Know Without Knowing”. Tu aimes remuer des genoux ? Cette galette est faite pour toi.

About Author

Check Also

James Hetfield de Metallica, avec son visage expressif et sa guitare électrique, rendant hommage à Lemmy Kilmister de Motörhead, qui arbore son célèbre chapeau de cowboy et joue de la basse avec son énergie caractéristique sur scène.

James Hetfield : “Lemmy Kilmister mérite sa place au Panthéon du Rock !”

James Hetfield, le légendaire frontman de Metallica, a exprimé sa frustration et son indignation face …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench