mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Malariah

Malariah

Insanity

Label: Autoproduction


Death Metal Voilà un disque qui a de quoi faire peur aux oiseaux. Originaire de Strasbourg, le groupe Malariah sort un deuxième album convaincant qui ravira sans doute les fans du genre. Âmes sensibles s’abstenir…

Malariah est une nouvelle maladie musicale qui est très contagieuse à
l’écoute. Pour leur second EP, (le premier dans cette formation), cette jeune
formation alsacienne prouve son savoir faire ! Totalement bourrin, totalement
déjanté, un produit brut, bref, c’est du rock !
Cinq musiciens dans le vent… euh, dans l’alcool. Avec des titres totalement
maitrisés, aboutis, cet opus autoproduit (y compris l’enregistrement) est
donc l’image même que le groupe a voulu donner. C’est d’un très bon
niveau, digne des grands groupes de death metal. Que ce soit du point de vue
des compositions, de l’arrangement, de la sonorité, du point de vue
technique, tout y est !

Toujours à 200% ?

Si mon principal reproche aux disques de death metal est le coté « toujours a
200 % », toujours au maximum et souvent trop répétitif, ce n’est pas le cas
ici. On assiste même plutôt, au sein d’un même titre, à des épisodes qui
se contrastent parfois, dans le mode de jeu, dans la rapidité ou dans la
rythmique. C’est particulièrement le cas de l’introduction du disque, ou de
“No escape”, titre instrumental tout en douceur, contrastant vraiment avec la
sonorité du disque.

Soyons franc, ce n’est pas la révolution musicale du siècle, mais Malariah
ne prétend pas ce titre. Le titre auquel ils peuvent largement prétendre,
c’est d’être au même niveau que les groupes plus connus de death metal.
Leur public sera largement de cet avis.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page