samedi , 22 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Jerrycan

Jerrycan

Pampa

Label: Autoproduction / Irascible

CHANSON - Je t'aime, je t'adore. Blap! Bloup! et boule de gum, voici le premier album du genevois Jerrycan.

PAMPA est un album couvert de sonorités telles un funambule en équilibre entre un poème enfantin et un mélo chantonnant. A demi-adulte, les paroles sont à la fois crues et sous entendues. Le premier album du suisse Jerrycan est manié d'une simplicité recherchée qui nous imprègne surtout d'une douceur et de légèreté. Les paroles sont soutenues par un univers proche de Matthieu Chedid et l'on atterri dans un cosmos étrange et agréable. Des jeux chantés, une prise de son pointue et un accent sur les mélodies parfois électrique misent en reliefs par des guitares pincés donnant une rythmique plutôt rebondie sans être très dansante et délicatement coordonnées avec des sons de synthétiseur et de carillon. L'utilisation de l'électronique est très subtile parce qu'elle alimente gaiement les morceaux sans en alourdir l'essence du texte.

 

 

Jerrycan fait vivre une énergie théâtrale qui n'est que le fruit de nombreux projets interdisciplinaire mêlant danse et performances de rue. C'est dans un esprit décalé et poétique qu'il se met en scène à l'aide de costumes sans complexes entre Madonna et Tom Sawyer, plusieurs témoignages  décrivent un spectacle rempli d'humour. Jerrycan maîtrise la chanson dans un but artistiquement ludique en créant un spectacle à part entière avec l'ajout du visuel.
Les morceaux restent sur le même thème musical, nappes synthétiseur, guitare et douce voix. Si l'album démarre dynamiquement on s'enfonce rythmiquement vers un apaisement un peu lourd, les derniers morceaux nous éloignent des premiers…C'est donc l'heure de fermer les yeux…Laissez-vous bercer. Et allez voir Jerrycan à Nyon le 13 avril, le 14 à Carouge et le 15 à Berne.
 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page