vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » INOUÏS du Printemps de Bourges 2016

INOUÏS du Printemps de Bourges 2016

Interviews

ROCK/POP - On vous partage nos premiers coups de coeur de la fournée 2016 !

Comme tous les ans depuis 1985, le Printemps de Bourges est une occasion pour de nombreux jeunes artistes de s’offrir une bonne visibilité le temps d’un festival ! Grâce au tremplin les Inouïs, ce sont plus de trente groupes qui joueront cette année. Nous sommes partis à la rencontre de nos Inouïs ROCK/POP coup de cœur le temps de quelques questions.

Aujourd'hui, on s'arrête sur les Inouïs The Lazy Kings et Holy Two, et on termine par une entrevue avec Last Train, les gagnants des Inouïs 2015, qui jouent cette année le 15 avril au 22 d'Auron.

Retrouvez toute la programmation des INOUIS 2016 ici .

 

Nom : The Lazy Kings

Date et lieu de naissance du groupe :

11/11/2011, quelque part entre une cour de récré et un coin de cerveau rêveur

Nationalité :

La jeunesse éternelle…même au-delà des 27 ans fatals.

Les rois… de quel royaume ?

Pour l’heure, un salon maquillé studio de répet avec vue sur mer et sur mort (un cimetière marin), dans l’attente d’un vrai château, mais pas en Espagne. 

L’album que vous auriez aimé écrire :

THE RAVEN THAT REFUSED TO SING de Steven Wilson emmêlé avec ONE MORE ‘ROUND THE SUN de Mastodon….puissance et étrangeté !

La ville de rêve pour s’exporter ?

Pour un roi, même fainéant, toutes les villes sont bonnes à prendre, pourvu que la foule soit chaude.

Quel artiste du PdB voulez-vous voir dans votre public ?

Un AGM (artiste génétiquement modifié) ! avec l’ADN de Last Train pour la face rock, de Bigflo & Oli  pour leur précocité et d’Ibrahim Maalouf pour l’aspect impro et touche-à-tout".

 

Nom : Holy Two

Hadrien, guitare/chant  

Elodie, claviers/chant

Date et lieu de naissance du groupe :  

À Lyon, début 2O13

Qui est le troisième membre caché de Holy Two ?  

Holy Two a toujours été et restera un duo, cependant nous sommes accompagnés en live de deux éléments indispensables : Rémi Ferbus, notre batteur/blagueur live et chef d’orchestre; et Victor Malé notre ingé son roux, qui est aussi un peu un musicien du groupe.

Votre dernier coup de cœur musical ?

Hadrien : "Vood(oo)" de Rone

Elodie : Apes & Horses

Déjà un album et un nouvel EP, sélectionnés pour le tremplin PdB… la prochaine marche à gravir?

Hadrien : beaucoup de dates, de belles rencontres et des nouveaux clips avant l’album

Elodie : tourner toujours plus

Quel artiste du PdB voulez-vous voir dans votre public ?

Hadrien : Jain et Nekfeu

Elodie : The Shoes et les petits potes de Grand Blanc et l’Impératrice

 

C'est au tour de Last Train de répondre à nos questions :

LOR : L’année dernière, vous nous disiez que c’était parfois difficile d’apporter du neuf dans le milieu du rock. Avec la place que vous vous êtes faite aujourd’hui, on peut dire que vous avez réussi non ? Enfin, vous faites quand même la première partie de Muse dans quelques mois. C’est pas rien !

Last Train : On s'est peut-être mal exprimé car on est vraiment les derniers à dire que le rock est mort, et on en écoute tous les jours. Aujourd'hui dans ma playlist il y a eu énormément de titres qui sont sorti ces deux dernières semaines : The Last Shadow Puppets, Wall of Death, La Femme, Mars Red Sky… Par exemple le dernier titre des Kills est excellent, ils n'ont pas uniquement dépoussieré leur vieille recette et « Bim, on te remplit un Olympia ». Nouveaux sons, nouvelles émotions !

 

LOR : Avez-vous toujours ces deux facettes : morceaux courts et énergiques / morceaux plus longs, vos « randonnées » ? Toujours aussi fan des morceaux de 6/7 minutes ?

Last Train : Plus que jamais je crois. Ensuite je t'avoue qu'on réfléchit pas à ça quand on compose, les parties s'enchaînent parce que ça à du sens de le faire. On adore construire, déconstruire et reconstruire, c'est très prenant : autant à écouter qu'à jouer. Et puis j'aime bien le terme de randonnées, ça me rappelle nos balades nocturnes quand on était plus jeunes…

 

LOR : Des nouvelles de l’album qui était prévu pour l’automne 2015 ?

Last Train : Haha, bien vu ! Il était effectivement question de sortir l'album à l'automne 2015, les titres étaient en boîte, on aurait pu le faire. On a choisi d'attendre : depuis notre dernière rencontre avec Lord Of Rock en avril 2015 on a fait plus de 120 dates, et on en a encore beaucoup qui arrivent cet été sans avoir eu besoin de sortir le moindre disque. Nous sommes un groupe de live, on a encore beaucoup de gens à aller voir avant d'avoir la prétention de vendre un disque. Il sortira quand on sera prêt.

 

LOR : Un petit conseil à donner aux Inouis de cette année ?

Last Train : Je ne sais pas si nous sommes les plus avisés pour donner des conseils. L'année dernière on a accepté le support de Rival Sons à Lyon, la veille des Inouis du Printemps de Bourges. On est évidemment resté bloqué devant le concert des Rival Sons, on est rentré de nuit et puisque les balances sont à 08h00 le matin, on a dormi que deux heures. On était vraiment décalqués, et on a fait un très mauvais set, sans doute un des pires souvenirs de concert. Donc je passe la partie conseil, si ce n'est qu'il faut l'appréhender comme n'importe quel autre concert de la tournée.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page