jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » DirectorsCut

DirectorsCut

Septem

Label: Autoproduction

ROCK-METAL - L’été est terminé, nous sommes au mois d’octobre et il fait déjà froid, les jours diminuent, pas réjouissant tout ça ! Et ben ça tombe bien puisque DirectorsCut formation française a décidé pour ce premier album de nous délivrer son rock metal avec des relents atmosphériques (gothiques parfois) de nous plomber les ailes avec une musique dense libérant une énergie très heavy, des guitares pas si éloignées que cela de Maiden.

Ce premier album se déroule tranquillement avec deux premiers titres coups de poings efficaces un chant en français agréable pour l’auditeur français que je suis, et disons-le, les groupes français qui chantent en anglais, sont pour la plupart une putain de plaie pour mes oreilles (accent parigo oblige). J’ai le sentiment que le groupe développe au fil de son disque dès "Renaissance" une ambiance plus rock, sans pour autant se départir de son côté sombre et heavy.

Le son général est généreux et le mix privilégie la cohérence sans pour autant céder la place à des compressions sonores impossibles à restituer sur scène. Du coup, l’écoute passe bien malgré des moments creux dans le mix, notamment au niveau des guitares, avec une basse parfois un peu lourde et indigeste, qui aurait tendance à grignoter les attaques d’ensemble.

 

Mention spéciale pour le titre "L’instant" dont les guitares flirtent avec le black, bien que la voix et l’ensemble reste sur le registre rock. On ressent les influences du groupe, qui a su synthétiser l’étendu de son spectre musical pour faire un disque très plaisant tout en émotion.

 

En bref, un premier essai convaincant, qui me tarde de voir sur scène, pour en apprécier la force sonore.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page