lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Didier Super

Didier Super

Le Live !!

Le Nouveau Monde, Fribourg (CH), jeudi 17 mai 2012

REVIEW – En allant à un spectacle de Didier Super, on ne sait jamais vraiment ce qu’il peut se passer… On sait que le mec aime la provoque, l’humour (enfin… une certaine forme d’humour) et qu’on risque d’en prendre plein la gueule. Ben ça n’a pas manqué.

 

Didier Super en Suisse pour deux dates, en voilà une bonne nouvelle. Il était hier soir au Nouveau Monde de Fribourg et il sera demain à Delémont. Comme y vont prendre les Jurassiens…. Argh ! Les Fribourgeois en ont aussi pris pour leur grade, soyez rassurés… comme les Suisses d’ailleurs… et comme les juifs, comme les arabes, comme les clochards, les homos, les filles, les handicapés, la gauche, la droite etc… etc… Oui, Didier Super se fout de la gueule de tout le monde et de son personnage en premier lieu. Et c’est ça que les gens aiment, rire et en prendre plein la gueule ! Comme si ces vérités tournées sur un fond d’humour bien gras et bien tranchant nous faisaient du bien à entendre. 

 

 

Pour bien comprendre, il faut déjà se mettre en condition. Le concert est assis, on ne peut pas vraiment fuir ou se dissimuler derrière un grand lorsque l’Artiste prend quelqu’un à partie pour se moquer de lui. Donc si tu vas voir le concert et que tu te trouves jolie (oui c’est aux filles que je m’adresse), évite le premier rang !
Ensuite, il ne faut pas imaginer que vous aller à un concert. Certes, l’Artiste chante des chansons, mais l’ensemble forme plus un spectacle. Spectacle musico-humoristique, voilà le terme ! Enfin… pour ceux qui ont de l’humour et du second degré surtout, car oui, il en faut quand on reçoit une capote pleine de sperme dans la tronche. Bon, allez j’arrête de dévoiler les meilleurs moments du spectacle, c’est moins drôle sinon.

En tout cas, nous on s’est bien marré. On ne sait pas si c’est le cas de tout le monde, mais à entendre les rires dans la salle, on n’était pas les seuls. Et il ne me semble pas qu’il  rajoutera des croix sur sa guitare (car il inscrit une croix, lorsque quelqu'un quitte la salle, c'est une forme de victoire pour lui). Notre dessinateur Djorge (oui celui qui a fait de la musique et qui connaît le mot « désaccordé ») en a profité pour offrir ce beau dessin à l’Artiste. Allez, bonne chance les Jurassiens !

 


Un commentaire

  1. Ben franchement, ça me donne envie d’aller le voir s’il passe près de chez moi. Jamais je n’y aurait cru !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page