dimanche , 4 décembre 2022

Le Bal des Enragés

Et qui dit la crème de l’underground punko-metalleux français, pense forcément à des groupes comme Lofofora, Black Bomb A, Tagada Jones, Punish Yourself, Loudblast ou encore Parabellum. Ces joyeux lurons se sont réunis lors d’un festival il y a quelques années sous l’impulsion des mecs de Tagada Jones et comme ils ont certains points communs (sur scène et hors de la scène), ils sont repartis pour quelques tournées mémorables. Le concept, vous l’aurez compris et de reprendre des standards punks, rock voire metal qui ont marqué des générations entières. Pour l’occasion, le collectif a sorti un album live, LE GRAND RETOUR, qui se compose d’un disque et d’un DVD. Les enregistrements et les images proviennent d’une série de 8 concerts joués au mois de février dernier. Concernant le DVD, il y a 22 titres live ainsi que les coulisses de la tournée. On ressent bien l’atmosphère roots et les délires grâce à ces images hors de la scène. Parfois c’est un peu long, quelques séquences sont dispensables, mais d’autres valent vraiment le coup d’œil comme quand les Parabellum racontent leurs débuts ou que Schultz nous chante "Margot la Ventouse". On découvre l’ambiance incroyable de la scène Chez Narcisse dans le Val d’Ajol et la fête monumentale qui s’en suit. Quand on les regarde faire les guignols et picoler, on pourrait presque se croire dans une parodie des Inconnus, mais au final, toute cette équipe de joyeux lurons est vachement attachante et on aurait envie de les rejoindre pour un boire un coup en leur compagnie.

Sur le CD, ils ont quelque peu changé la set-list, ce qui est plutôt bien vu. On découvre d’autres titres comme "Can Your Pussy Do the Dog" des Cramps, "Tostaky" de Noir Désir, "Ring of Fire" de Johnny Cash ou encore "God Save the Queen". De toute manière les titres proposés sont quasiment tous des classiques. De "Enter Sandman", à "Refuse/Resist" en passant par "Beautiful People" et "Antisocial", on est en terrain conquis. On a un petit faible pour les titres des Béru (L’Empereur Tomato Ketchup et Vive le Feu) qui font vraiment plaisir à réentendre depuis le temps.

Que ce soit sur CD ou DVD, on ressent cette folle énergie, cette fête permanente et l’esprit punk rock underground qui s’y dégage. Le seul problème, c’est qu’on n’y est pas… Car des concerts comme ceux-ci, ça se vit en vrai. Alors si vous avez la chance de croiser la route des ces fous furieux, mettez votre tenue de soirée et vos vieilles doc Martens et allez vous secouer les puces sur ces morceaux immortels.

Check Also

Meshuggah est (in)Immutable

TRASH METAL – Meshuggah produit peu mais de la qualité. Carré comme un emballage Ikea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *